Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Suicide d’un policier dans le Nord Isère : ses motifs étaient privés

Ce sont des raisons personnelles qui ont poussé un policier, en poste à l'aéroport Saint-Exupéry, à mettre fin à ses jours, dimanche, dans la commune iséroise de Chavanoz. Telle est la conclusion de l'enquête, menée depuis deux jours au sujet de cet homme, qui travaillait à la Police aux frontières. L'agent s'était suicidé avec son arme de service, ce qui avait d'abord laissé croire que son geste pouvait être lié à son travail. Mais selon le Progrès, des messages à caractère personnel, retrouvés sur son répondeur, ont permis aux enquêteurs d'expliquer son geste.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.