Décès de Stéphane Hessel, quelques réactions à Lyon

Décès de Stéphane Hessel, quelques réactions à Lyon
Stéphane Hessel - DR

Le diplomate et ancien résistant français est mort mercredi à l'âge de 95 ans. L'auteur d'Indignez Vous ! avait également fondé le club Jean Moulin avec l'ancien secrétaire du chef de la résistance.

Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement de Lyon :
Très triste du décès de Stéphane Hessel, mes pensées vont à ses proches mais aussi à tous ceux et celles qu'il avait "réenchantés".

Gaël Roustan, secrétaire d'Europe Ecologie - Les Verts à Lyon :
Stéphane Hessel est décédé. Ma collègue s'exclame à juste titre "Ca ne meurt pas ces gens là !"

Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne :
Je me souviens de notre rencontre le 15 mars 2010 à l’occasion de sa venue à Villeurbanne. Il avait été invité par la Fondation pour la mémoire de la déportation. C’était un honneur de recevoir cette figure majeure de la résistance qui avait participé en 1948 à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.
Diplomate, homme de lettres à la plume aiguisée et impertinente au sens noble du terme, il aura été de tous les combats, portant ses idées et les causes qu’il défendait avec une exceptionnelle ténacité et la force de ceux qui ont dû lutter plus que les autres pour survivre. Indignez-vous ! l’un de ses derniers livres, qui est sorti en France le jour de ses 93 ans, est un best-seller mondial - en particulier auprès des jeunes, ce qui montre que sa pensée touchait à l’universel. J’appréciais ses ouvrages et le regard qu’il portait sur le monde. Pour le maire que je suis, son engagement était aussi une source d’inspiration et d’exemplarité.
C’est une personnalité rare et profondément libre qui disparaît aujourd’hui.


Gérard Collomb, maire de Lyon :
J’ai appris, ce matin, avec beaucoup de tristesse la disparition de Stéphane Hessel.
Résistant, homme de paix, inlassable militant des Droits de l’Homme, Stéphane Hessel avait consacré sa vie au nom de valeurs humanistes.
J’avais eu beaucoup de plaisir à échanger avec lui, sous les arbres du Parc de la Tête d’Or, lors des dernières éditions des Dialogues en Humanité, un rendez-vous lyonnais qu’il affectionnait particulièrement et qu’il aura profondément marqué par sa présence.
J’adresse à sa famille,  à ses proches, mes plus sincères condoléances.

Tags :

hessel

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
majax le 01/03/2013 à 21:02

Un homme qui maîtrisait son image et les médias à la perfection...

Signaler Répondre

avatar
line le 27/02/2013 à 20:08

j ai envoye un commentaire ou est t il passe? Aux oubliettes!

Signaler Répondre

avatar
Opinion lyonnaise le 27/02/2013 à 19:51

Et comme diraient certaines personnes au nom de la sagesse populaire : 95 ans c'est un bel âge pour mourir !

Signaler Répondre

avatar
line le 27/02/2013 à 19:45

il y a des milliers de personnes qui meurent et on n en fait pas tout un pataques c est triste certes mais il a bien vecu la vie ne va pas s arreter pour autant

Signaler Répondre

avatar
bidon le 27/02/2013 à 19:20

On s'en fout !!!!!

Signaler Répondre

avatar
ENGAGEZ-VOUS! TOUS A PARIS LE 24 MARS! le 27/02/2013 à 18:27

Mais lui n'a rien demandé...ce sont certains petits hommes politiques qui se servent de son nom pour faire un peu de buzz....

Philosophie magazine @philomag
Derniers mots de Stéphane #Hessel : "l’homme ne devient digne de son humanité que s’il s’engage, encore et toujours" http://ow.ly/i64W6
Retweeté par perrin nathalie

Signaler Répondre

avatar
spartacus le 27/02/2013 à 18:14

N'exagérons rien: l'appel à l'engagement de Hessel a eu + d'écho que de contenu ou de portée, ce qui est déjà pas mal de nos jours, mais ça n'a pas provoqué un afflux de bénévoles dans les endroits craignos.
Des "engagés", il y en a un paquet qui oeuvrent au quotidien dans les quartiers les + pourris, au fin fond des campagnes les + reculées, sans rien demander.
En gros, ceux qui ont lus "engagez-vous" ne sont pas ceux qu'on voit sur le terrain.
Quant à la Résistance, il y en a dont on n'a jamais, ou si peu, parlé et qui ont très concrètement risqué leur vie, voire qui l'on même perdue, sans tambours ni trompettes.
Donc, Hessel ne joue pas dans la même cours que des gens comme l'Abbé Pierre ou G. Anthonioz-De Gaulle, et bien d'autres...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.