Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag.com

L’OL s’en relèvera-t-il ?

Photo d'illustration - LyonMag.com

L’OL se relèvera-t-il de cette déroute à Bastia (4-1), samedi ? Telle est la question désormais alors que le podium de la Ligue 1, objectif N.1, est plus que jamais menacé pour l’équipe lyonnaise qui reste sur un bilan de 2 points sur les trois dernières journées.

Déjà, le parcours de l’équipe de Rémi Garde lors des matches retours n’est pas conforme à un prétendant à la qualification pour la Champion’s league pas plus que le comportement de la plupart des joueurs contre les Bastiais.
Certains ne sont plus aussi déterminants depuis plusieurs semaines, déjà, comme Lisandro (malgré son but et son positionnement comme avant-centre) ou Gomis. D’autres se sont clairement cachés ou ont été inexistants, un état de fait illustré dans les nombreux duels gagnés par les joueurs du Sporting.
La défense a été hors du coup et s’est notamment ridiculisée sur le premier but alors qu’en milieu de terrain, la titularisation de Gourcuff est apparue totalement incongrue.
Le Breton, sans influence, n’avait plus joué depuis un mois et demi, n’était pas dans le rythme et aurait sans doute dû rejouer en réserve dans un premier temps pour reprendre la forme.
Il n’est pas certain que sa présence au coup d’envoi et durant une heure ait contribué à mettre en valeur le produit en vue d’un éventuel transfert tant espéré par l’OL pour l’été prochain...
Critiqué pour avoir titularisé Fofana à la place de Grenier contre Marseille il y a huit jours, Garde va encore essuyer des commentaires négatifs pour avoir fait ce choix alors qu’on aurait attendu plutôt une composition pour former un onze de départ plus consistant dans l’entrejeu notamment.
Et si Fofana était titulaire devant l’OM, il n’est pas entré en jeu contre Bastia à l’inverse de Mvuemba, lui aussi peu utilisé...
Depuis le début de l’année 2013, l’OL ne parvient plus à retrouver la dynamique qui était la sienne à l’automne.
Avec une coupure de deux semaines en raison du calendrier international, l’Olympique Lyonnais va pouvoir cogiter à la manière avec laquelle il faudra procéder désormais pour sauver la 2e place.
La 3e est synonyme de podium mais est en réalité très mauvaise : le lauréat devra passer par deux tours de barrages à partir de fin juillet-début août pour se qualifier en Ligue des Champions. De quoi mettre en danger la saison 2013-2014.
Il faut donc espérer que l’OL n’ait pas perdu plus qu’un match à Bastia ce samedi.



Tags : ol | dossier ol | olympique lyonnais | Bastia | Ligue 1 |

Commentaires 5

Déposé le 18/03/2013 à 11h34  
Par hippo69 Citer

le silence est d' OR.......LA CLAQUE EST sévère.les journalistes du "CANAL FOOT CLUB"se régalent.bonjour la prise de conscience.

Déposé le 17/03/2013 à 19h59  
Par faifto Citer

un bon remède : virer Gorcufff

Déposé le 17/03/2013 à 12h24  
Par martine Citer

pour une fois que JEANGLAUDE dit des choses "intelligentes" ... chapeau bas !

Déposé le 17/03/2013 à 12h22  
Par JEANGLAUDE Citer

sortez vos pièces jaunes pour payer le stade qui ne se justifie d'aucune manière plus grand et délocalisé ...

Ils ont été barrés de tous les championnats et on entendait OLAS dire qu'ils n'avaient pas tout perdu puisqu'ils seraient à plein temps pour se consacrer à la L1 (le seul espoir qu'il leur restait) contrairement aux premières équipes qui, elles, allaient se fatiguer sur plusieurs tableaux ... LOL

et investissez dans des kleenex, il va y avoir de la demande, une grosse demande ! LOL

Comment les joueurs pourraient ils exceller avec un tel président ? franchement !

Déposé le 17/03/2013 à 12h13  
Par JEANGLAUDE Citer

c'est un "caramel"

extrait de médiapart :

""Lors d’un déjeuner informel à Bercy avec plusieurs journalistes du quotidien Libération, le ministre du budget, interrogé sur l’affaire du compte suisse, a surpris tout son auditoire en déclarant qu’il s’attendait à se « prendre un caramel » dans l’enquête préliminaire concernant l’enregistrement. Interrogé par un des journalistes présents sur la signification de cette expression, Jérôme Cahuzac a expliqué : « Au rugby, un caramel, c’est un coup dont on ne se relève pas. »

http://www.mediapart.fr/journal/france/110313/cahuzac-l-enquete-preliminaire-valide-l-enregistrement?page_article=3

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.