Médiator : dans le Nord Isère, de nouveaux malades demandent compensation

Médiator : dans le Nord Isère, de nouveaux malades demandent compensation

Nouveau rebondissement dans le scandale du Médiator : mardi, l'Agence française du médicament a été mise en examen pour homicides et blessures involontaires. L'agence est suspectée de négligence dans la surveillance du médicament, entre 1995 et 2009. Sans lien avec cette procédure à Paris, neuf personnes ayant pris du Médiator sont attendues ce mercredi au tribunal de Vienne. Elles souffrent de problèmes cardiaques, et elles demandent une réparation financière.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Patients consentants le 20/03/2013 à 12:17

Le nombre de gens parfaitement au courant que c'était interdit et qui ont utilisé le Mediator pour maigrir plus facilement est énorme, j'en connais!
Et maintenant elles viennent se faire passer pour des victimes!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.