Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La menace de faillite se précise pour Kem One

Selon Le Monde, un comité central d'entreprise aura lieu ce lundi au siège du groupe Klesh à Lyon pour évoquer la mise en redressement judiciaire de cinq des usines de production de PVC. 1 300 postes sont menacés, notamment sur les sites de Saint-Fons et de Balan dans l'Ain, sur les 2 600 que compte le groupe chimique. Le dossier est sur le bureau du ministre du Redressement productif et des réunions ont eu lieu à la préfecture du Rhône pour tenter de trouver un éventuel repreneur. Mais les salariés sont inquiets et multiplient les manifestations depuis plusieurs semaines.


Commentaires 1

Déposé le 24/03/2013 à 17h57  
Par cgtarkemaforever Citer

La CGT avait vu juste,alors toute la presse éco et généraliste la salissait

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.