OL : Bisevac risque gros pour avoir insulté l'arbitre

OL : Bisevac risque gros pour avoir insulté l'arbitre
Milan Bisevac - LyonMag.com

Le défenseur Milan Bisevac, coupable d'une faute dans la surface dimanche à Reims qui a amené le penalty de la défaite lyonnaise (0-1), n'aurait pas été expulsé uniquement pour son geste mais pour avoir insulté l'arbitre Olivier Thual.

C'est ce qu'affirme le président olympien Jean-Michel Aulas au micro d'OL TV : "Ce qui est impardonnable, c'est d'aller compromettre l'équilibre de l'équipe en se faisant expulser par un manque de maîtrise." Le patron de l'OL, très remonté contre l'ancien parisien, considère cet acte comme "une faute professionnelle qui ne doit pas être acceptée. Il faut que Milan médite sur les conséquences pour le groupe et l'institution d'avoir laissé son équipe à 10." Le joueur, qui semblait lui aussi très énervé après avoir été exclu, avait dû être reconduit hors de l'aire de jeu par son coéquipier Batéfimbi Gomis. Le défenseur central d'origine serbe risque une suspension plus lourde que prévue.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
un supporter le 08/04/2013 à 18:04

Qu'on le vire pour faute professionnelle comme ça, cela fera jurisprudence et les autres se tiendront peut être a carreaux ( tous clubs confondus ). Ils se prennent vraiment pour qui, ils ne sont pas, il est grand temps de les redescendre de leur pied d'estale. Ces milliardaires qui est fait, ne jouent qu'à la baballe!!! Fais le ménage jean mi, c'est le bon moment. vive l'OL.

Signaler Répondre

avatar
paille le 08/04/2013 à 13:14

et il a un modèle sous les yeux qui sourit en insultant tout le monde
preuve de bien grande faiblesse de la part de ce "petit" homme qui sourit quand on appuie sur le bouton et fait la gueule dès qu'on le retire

Signaler Répondre

avatar
hippo69 le 08/04/2013 à 10:58

le climat du club est trop explosif.......la réaction est épidermique.il faut "CALMER LE JEU" .bouillir fait cramer pas gagner.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.