Une expulsion de terrain tourne en rixe entre policiers et occupants

Une expulsion de terrain tourne en rixe entre policiers et occupants

Plusieurs familles venues de Bulgarie se sont installées illégalement sur un terrain privé mardi à Chassieu annonce Le Progrès. Lorsque les autorités ont essayé de les déloger, cinq hommes s'en sont violemment pris aux forces de l'ordre. Un policier a été transporté à l'hôpital pour un doigt cassé, tandis que les autres souffrent de contusions. Les cinq individus bulgares ont été placés en garde à vue au commissariat de Bron après avoir été mis sous contrôle. Outre ces violences, les policiers ont trouvé sur le terrain occupé un véhicule volé en Bulgarie, de nombreux objets de valeur dans des sacs en plastique, des ordinateurs portables et des téléviseurs neufs et du matériel de chantier. Une enquête est en cours pour déterminer la provenance de ces biens.

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Honte à eux le 24/04/2013 à 09:32
Patrick. a écrit le 24/04/2013 à 08h34

J'ai toujours soutenu les forces de l'ordre face aux voyous.

Mais depuis leur zèle incroyable face à des citoyens pacifistes opposés au mariage pour tous, je ne trouve plus d'arguments pour les soutenir même face aux voyous !

+1
Les policiers par leur zèle qu'on n'avait jamais vu auparavant dans les banlieues ou dans les manifs contre la racaille qui pillait Lyon en 2010 se sont coupés des seuls citoyens qui les soutenaient.
Pour eux, ça va devenir très dur.
Ils ne seront plus reconnus et plus respectés par personne désormais.

Signaler Répondre

avatar
Aliente le 24/04/2013 à 09:14

N'importe quoi

Signaler Répondre

avatar
jmqueritet@aol.com le 24/04/2013 à 09:08

des Bulgares ou des roms bulgares?

Signaler Répondre

avatar
Patrick. le 24/04/2013 à 08:34

J'ai toujours soutenu les forces de l'ordre face aux voyous.

Mais depuis leur zèle incroyable face à des citoyens pacifistes opposés au mariage pour tous, je ne trouve plus d'arguments pour les soutenir même face aux voyous !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.