Gendarme agressé dans le Nord Isère : le suspect a "entendu des voix"

Gendarme agressé dans le Nord Isère : le suspect a "entendu des voix"

L'agresseur de gendarmes à Roussillon, dans le Nord Isère, a commencé à se confier : mardi dernier, il faisait irruption au sein de la caserne en criant "Allah est grand", et s'en prenait à un gendarme en le frappant à la gorge avec un couteau. Selon le procureur de la République de Vienne, l'homme n'est pas un fondamentaliste ; simplement une personne dépressive qui est revenue transformée d'un pèlerinage à La Mecque. Il a expliqué aux enquêteurs avoir "entendu des voix", lui ordonnant de "tuer un gendarme". C'est désormais le Parquet de Grenoble qui est en charge de l'enquête. L'homme doit être déféré ce vendredi ; selon le Dauphiné, une information judiciaire doit être ouverte pour "tentative de meurtre aggravé".

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.