Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Pleynard, Havard, Hamelin, Berra et Fenech réunis ce vendredi - LyonMag

Primaires UMP à Lyon : une élection sous le signe de l’union (ou presque)

Pleynard, Havard, Hamelin, Berra et Fenech réunis ce vendredi - LyonMag

Philipe Cochet et Michel Forissier ont officiellement présenté vendredi les modalités des primaires UMP ayant pour objectif de désigner l’adversaire de Gérard Collomb en vue des municipales de l’année prochaine.

Une organisation d’ailleurs que les cinq candidats, Nora Berra, Georges Fenech, Emmanuel Hamelin, Michel Havard et Myriam Pleynard, ont accepté, après des mois d’incertitude.

L’élection aura donc lieu les 2 et 9 juin prochain par un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours ; autrement dit l’un des cinq candidats peut-être élu dès le premier tour s’il ou elle obtient plus de 50% des suffrages. Si ce scénario ne se présente pas (ce qui est fort envisageable), ce sont les deux personnes arrivées en tête le 2 juin qui s’affronteront le dimanche suivant au second tour. "Sont admis à voter tous les électeurs et électrices inscrits sur les listes électorales des neuf arrondissements lyonnais à la date du 1er mars 2013 et qui souscrivent à la nécessité de l’alternance à Lyon", déclare Michel Forissier ajoutant que chaque électeur devra adhérer à une "charte des primaires de l’alternance à Lyon" avec au bout une contribution d’un euro symbolique.

Un bureau de vote au minimum sera ouvert dans les neuf arrondissements de la ville où le jour du scrutin les votants seront accueillis, mais aussi où chaque candidat pourra désigner un délégué chargé de contrôler le bon déroulement du scrutin. A noter également qu’un huissier de justice sera mandaté le jour de l’élection et pourra ainsi être sollicité en cas de litige.
Du côté des candidats, ces derniers doivent bien sûr contribuer au financement de leur campagne ; 1/5ème des frais leur sera demandé.

Une élection à 30 000 euros

Concernant le montant des dépenses autorisé par candidat, la somme ne peut dépasser les 3000 euros, sous réserve de disponibilité de la recette correspondante. La fédération UMP du Rhône leur fournit également un tract distribué dans toutes les boîtes aux lettres de Lyon dans les prochains jours renseignant les possibles électeurs sur les lieux de vote mais aussi sur les cinq candidats qui auront également l’occasion d’utiliser la permanence du parti pour la tenue d’une réunion ou autre rassemblement.
Les cinq candidats pourront aussi se retrouver autour de plusieurs débats télévisés sur France 3, TLM, La Chaîne Parlementaire ou en partenariat avec RCF. Au final, le montant de cette primaire s’élèvera au maximum à 30 000 euros avec une participation espérée qui reste sous silence. "Si on a au moins un participant, on sera déjà contents !", ironise Philippe Cochet.


Premiers faux pas…

Dernières modalités et pas des moindres : les cinq candidats se sont engagés à respecter un code de bonne conduite ; pas de propos offensants et à l’issue du scrutin les quatre "perdants" soutiendront le candidat élu. "La seule finalité est de faire émerger une force face à Gérard Collomb", insiste Philippe Cochet. En cas de non respect de cette charte, le Comité des primaires, composé du président de la fédération UMP du Rhône, du secrétaire départemental et des cinq candidats, pourra décider de la nullité d’une candidature.

Le mot d’ordre reste l’union face à Gérard Collomb. Vous avez dit union ? Pourtant lors de cette conférence de presse de présentation, Myriam Pleynard était seule dans son coin, boudée par Michel Havard et Emmanuel Hamelin redevenus complices l’espace d’un instant. Sans oublier Georges Fenech qui n’a pas prononcé un seul mot durant la présentation sauf à la fin, où le député a souhaité "bon courage à ses amis", terme ne désignant visiblement pas Myriam Pleynard qui s’est aussitôt empressé de le dire à l’assemblée présente. "Mais vous m’avez oublié !", a-t-elle assuré. "Pardon ma chère Myriam, pardon", s’est contenté de répondre Georges Fenech sans un regard vers son adversaire féminine.
"Ambiance d’union" à seulement trois semaines de l’échéance électorale…



Tags : municipales lyon | primaires à droite |

Commentaires 6

Déposé le 11/05/2013 à 22h38  
Par Lisa Citer

ANTI SOCIALISTE a écrit le 11/05/2013 à 19h10

Myriam Pleynard ? La socialiste ?

Parce que vous croyez que les primaires seront fermées ? Heureusement qu'elle est là ! Elle est la seule capable de rassembler au-delà de l'UMP. Qui d'autre ? Vous lui direz merci après avoir mis votre dévolu gratuit au placard. Quand on veut abattre son chien on prétend qu'il a la rage n'est-ce pas l'enragé qui n'a rien compris ! Ah la bêtise...

Déposé le 11/05/2013 à 19h10  
Par ANTI SOCIALISTE Citer

Myriam Pleynard ? La socialiste ?

Déposé le 10/05/2013 à 22h00  
Par Danielle Citer

François Mitterrand a écrit le 10/05/2013 à 16h28

(Entre parenthèses, c'est scandaleux la manière dont Fenech se comporte à l'égard de Myriam Pleynard, qui, elle au moins, avait fait l'effort de s'habiller en bleu roi, pour bien faire ton sur ton avec la tapisserie)

Plutôt jolie en bleu roi ça tranche avec les vieux cakes !

Déposé le 10/05/2013 à 17h25  
Par Cacapa Citer

On y croit pas deux secondes à leur unité de pacotille. Ca va se tirer dans les pattes !!!

Déposé le 10/05/2013 à 16h28  
Par François Mitterrand Citer

(Entre parenthèses, c'est scandaleux la manière dont Fenech se comporte à l'égard de Myriam Pleynard, qui, elle au moins, avait fait l'effort de s'habiller en bleu roi, pour bien faire ton sur ton avec la tapisserie)

Déposé le 10/05/2013 à 16h27  
Par François Mitterrand Citer

Hey, mais ils ont piqué les tables de notre salle de repos!!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.