Il met sept mois pour dégrader son bracelet électronique

Il met sept mois pour dégrader son bracelet électronique

Prudence est mère de sûreté. Ce devait être la maxime de cet homme de 37 ans habitant Saint-Fons. Elle n'a toutefois pas porté ses fruits puisqu'il a finalement été interpellé dans la maison d'arrêt de Corbas lundi. Les enquêteurs lui reprochent d'avoir dégradé son bracelet électronique entre juin 2012 et mars dernier. Après sept mois de travail méticuleux, il parvenait enfin à se débarrasser de l'encombrant jonc. L'homme sera convoqué devant la justice le 5 juin.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.