Inondations dans le Rhône : état de catastrophe naturelle constaté pour Cercié et Saint-Jean-d'Ardières

Inondations dans le Rhône : état de catastrophe naturelle constaté pour Cercié et Saint-Jean-d'Ardières

La préfecture du Rhône annonce que l'arrêté interministériel du 8 juillet reconnaît l'état de catastrophe naturelle pour les inondations et coulées de boue du 2 mai dernier à Cercié et Saint-Jean-d'Ardières, deux communes du Beaujolais.
Il n'a toutefois pas été reconnu pour les communes du Sud-Rhône Chaponnay (2 et 3 mai) et Simandres (3 mai), et du Beaujolais, Charentay (2 mai) et Odenas (2 et 3 mai).
Les habitants sinistrés de Saint-Jean-d'Ardières et de Cercié ont désormais dix jours pour "faire parvenir à leur compagnie d'assurances un état de leurs pertes afin de bénéficier des dispositions de la loi n°82-600 du 13 juillet 1982, relative à l'indemnisation des victimes de catastrophes naturelles".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.