Protecval : des convoyeurs de fonds lyonnais en grève

Protecval : des convoyeurs de fonds lyonnais en grève

Ils demandent à ce que le statut de convoyeur de fonds leur soit reconnu. Des salariés de Protecval, filiale de la société Brink's, sont en grève depuis lundi. Bien qu'ils transportent à longueur de journée des sommes d'argent, ils ne sont employés qu'en tant que chauffeur livreur. D'autant que les sommes sont parfois importantes : souvent moins de 30 000 euros, ils peuvent transporter jusqu'à 100 000 euros. Pourtant aucune protection, ni gilet par balles, ni fourgon blindé, ne sont à leur disposition. Ils se déplacent en voiture banalisée. Autre différence de taille : alors que les convoyeurs de fonds touchent environ 1600 euros par mois brut, leur salaire ne dépasse pas 1189 euros. Ils ne touchent pas non plus de prime de risques.
Selon le Progrès, les salariés auraient refusé lundi une proposition de la direction de revaloriser de 8% leurs salaires.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.