Rhône : un éleveur tué dans un champ par son taureau

Rhône : un éleveur tué dans un champ par son taureau

La victime était un homme de 56 ans qui travaillait au sein de son exploitation dans les Monts du Lyonnais à Larajasse.

Selon les premiers éléments, l'éleveur, qui possédait une dizaine de vaches et d'un taureau, s'était rendu vendredi en milieu d'après-midi dans le champ où les animaux se trouvaient afin de leur donner à manger. C'est finalement un voisin qui a découvert quelques heures plus tard le corps de l'homme.

Aussitôt prévenus, les pompiers sont intervenus sur place, avec notamment un hélicoptère de la sécurité civile et de la gendarmerie. Selon Le Progrès, les secours n'ont pu que constater le décès de l'éleveur qui aurait été piétiné par son taureau. La bête en question, pesant près d'une tonne, était vraisemblablement agressive au moment du drame ; elle a finalement été euthanasiée en début de soirée en raison de la dangerosité qu'elle représentait. Une enquête a également été ouverte par les gendarmes de la brigade de Saint-Symphorien-sur-Coise afin de déterminer les causes de ce drame.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mamienoelle le 16/09/2013 à 10:31

A tous ces fanfarons qui n'y connaissent rien il faudrait demander d'aller s'occuper eux même de la bête, seul avec elle pour la nourrir , la soigner, la faire bouger selon les nécessités.. et on verrai de quoi ces tartarins sont capables, moi je pense à ce que ce monsieur a dû vivre , et je présente mes condoléances bien attristées à la famille

Signaler Répondre

avatar
Damocles le 16/09/2013 à 08:32

Effectivement l'euthanasie des "Alphonse" qui cause avec sa bouche de la bestiole devrait être recommandé

Signaler Répondre

avatar
TerminatOL le 15/09/2013 à 04:28

À éviter qu'il n'en tue un deuxième, encore que, si la victime se faisait appeler Alphonse... Ça n'est probablement pas ici qu'on s'en plaindrait !...

Signaler Répondre

avatar
Alphonse le 14/09/2013 à 15:46

Encore un animal euthanasié bravo le mec etait mort a quoi de ert de flingé la bestiole .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.