Frigide Barjot va-t-elle perdre son logement ?

La Lyonnaise et son mari sont convoqués devant la justice mercredi, assignés par la Régie immobilière de la ville de Paris. Leur bailleur souhaite les voir quitter le logement. L'ex-chef de file de la "Manif pour tous", habite un duplex de 173 m2 situé dans le 15e arrondissement de Paris.
Le bailleur social reproche au couple d'avoir utilisé ce logement "à des fins commerciales", par le biais de la société Jalons, et de l'avoir sous-loué à cette même société. Le groupe Jalons était au départ un groupe d'étudiants cofondé par Basile de Koch, le mari de Frigide Barjot qui organisait des happenings humoristiques.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
retour de baton le 17/09/2013 à 12:50

Elle va connaître l'expérience de l'expulsion comme des milliers d'adolescents rejetés par leurs parents pour leur orientation amoureuse.

Phénomène aggravé par son mouvement.

A méditer

Signaler Répondre

avatar
Miguel le 17/09/2013 à 11:24

Cette justice soumis au diktat médiatique et à la milice politique socialiste est la honte de la France.
Il y a longtemps que Barjot et de Koch aurait du être expulsé de ce logement.
Mais, voilà avant ils ne critiquaient pas durement et aussi médiatiquement les dictateurs gauchistes de ce gouvernement alors ils pouvaient sous louer sans que cela gêne la régie.
Honte à tous !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.