Une cinquantaine de personnes manifeste pour soutenir les Roms

Une cinquantaine de personnes manifeste pour soutenir les Roms
Manifestation en soutien aux Roms ce mardi devant la Préfecture du Rhône - Photo Lyonmag

Une petite cinquantaine de personnes s'est rassemblée devant la Préfecture du Rhône mardi vers 18h.

Les manifestants répondaient à l'appel du collectif Rrom Solidarité et voulaient sensibiliser le préfet à la cause Rom. Sur leur banderole, on pouvait lire : "Non aux expulsions des Roms, des solutions maintenant". Ils dénoncent notamment le faible taux de scolarisation dans ces populations. Selon l'association CLASSES, seuls 80 enfants ont fait leur rentrée normalement cette année. De son côté, le collectif, qui tire la sonnette d'alarme sur les risques d'une crise sanitaire après les nombreuses expulsions et qui intervient quotidiennement pour l'aide humanitaire et l'intégration de ces populations, regrette d'avoir été mis à l'écart d'une réunion d'agglomération qui doit se tenir mercredi.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Consternant le 18/09/2013 à 16:44

Si tous les supporters de foot voulaient souscrire pour payer les 400M€ d'accès au stade, ce serait une bonne solution. Les non supporters n'auraient rien à payer, ce serait cool, on verrait nos impôts diminuer. Voilà le genre de conneries que je lis sur ce site, tant la bêtise humaine est grande. Evidemment si le Pape venait à Lyon, il ya aurait plus de monde, autant que si Maradonna venait place Bellecour, anisi va la vie moderne, l'individualisme triomphe en même temps que la bêtise

Signaler Répondre

avatar
big lol le 18/09/2013 à 16:17
Solidarité a écrit le 18/09/2013 à 15h20

Que les élus cessent de piller l'argent public et nous aiderons les roms.

C'est marrant je ne te crois absolument pas !!!!
On arrive fin d'année c'est bientôt les primes, réserve la tienne pour les Roms. Avec cette idée je ne touche même pas ton salaire brut annuel.
Je suis sympa quand même.
Et a mon avis les 50 manifestants, c'est pas des lyonnais mais 30 roms et 15 manouches et 5 gens du voyage.
Je rigole

Signaler Répondre

avatar
Solidarité le 18/09/2013 à 15:20

Que les élus cessent de piller l'argent public et nous aiderons les roms.

Signaler Répondre

avatar
jojo69 le 18/09/2013 à 15:11
YenAMarre a écrit le 18/09/2013 à 10h57

Ca pourrait donner lieu à un concept sympa
adopteunrom.com

Super l'idée du site internet "adopteunrom.com"!

Signaler Répondre

avatar
Florian le 18/09/2013 à 11:17
MAX a écrit le 18/09/2013 à 09h28

Si chacun des manifestants prend une famille de roms chez lui, le problème du logement est en partie réglé! Ces mêmes manifestants pourraient également reverser une partie de leur salaire aux roms, ce qui soulagerait les contibuables!

Je vote pour !
Ils veulent des solutions ? En voici une excellente. Plus facile à adopter que les centaines de tentatives réalisées pour civiliser ces populations et les sédentariser.
Amis manifestants, ouvrez vos portes, préparez vos jardins, ils arrivent !

Signaler Répondre

avatar
YenAMarre le 18/09/2013 à 10:57
MAX a écrit le 18/09/2013 à 09h28

Si chacun des manifestants prend une famille de roms chez lui, le problème du logement est en partie réglé! Ces mêmes manifestants pourraient également reverser une partie de leur salaire aux roms, ce qui soulagerait les contibuables!

Ca pourrait donner lieu à un concept sympa
adopteunrom.com

Signaler Répondre

avatar
MAX le 18/09/2013 à 09:28

Si chacun des manifestants prend une famille de roms chez lui, le problème du logement est en partie réglé! Ces mêmes manifestants pourraient également reverser une partie de leur salaire aux roms, ce qui soulagerait les contibuables!

Signaler Répondre

avatar
lucpo le 18/09/2013 à 08:05

Woiuahhh quelle manifestation, un habitant du Grand Lyon sur 25000 est donc concerné par la situation des roms.
En effet les expulsions font planer la menace d'une crise sanitaire, les bidonvilles étant des modèles d'hygiène.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.