Suicide privilégié pour le cadavre découvert dans le Rhône

Suicide privilégié pour le cadavre découvert dans le Rhône

La macabre découverte avait été faite mardi à la mi-journée, à hauteur de Saint-Romain-en-Gal dans le Nord-Isère. Il s'agit d'une femme âgée de 63 ans et originaire de Vienne. Elle était hospitalisée et avait obtenu une permission de sortie pour la journée, selon le Dauphiné. L'établissement de soin avait signalé sa disparition mardi soir aux services de police.

Un sac à main retrouvé à proximité a permis de l'identifier. Les enquêteurs privilégient la thèse du suicide, la sexagénaire était en dépression. L'autopsie du corps pratiqué mercredi a en plus confirmé la décès par noyade.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.