Décès de Patrice Chéreau : "Il a marqué Villeurbanne" selon Bret

Décès de Patrice Chéreau : "Il a marqué Villeurbanne" selon Bret
Patrice Chéreau - DR

L'homme de théâtre et réalisateur de cinéma est décédé lundi à l'âge de 68 ans d'un cancer du poumon.

Il avait notamment dirigé le TNP, le Théâtre national populaire de Villeurbanne de 1971 à 1977 avec Roger Planchon et Robert Gilbert. Là, il connaît la gloire et la reconnaissance avec La Dispute, Ring ou Lear.

Ce touche-à-tout avait dédié plus de 40 ans de sa vie aux spectacles vivants. Il avait rencontré le succès en 1994 pour le film la "Reine Margot" avec Isabelle Adjani. Le public se souviendra aussi de lui pour "Ceux qui m'aime prendront le train" en 1998 avec Jean-Louis Trintignant. Patrice Chéreau avait encore enchanté le public cet été au festival d'Aix-en-Provence en mettant en scène l'opéra Electra de Richard Strauss.

Mise à jour à 14h35 :
Le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, a tenu à rendre hommage à Patrice Chéreau dans un communiqué :
"Je salue la mémoire de Patrice Chéreau qui a marqué Villeurbanne comme co directeur du TNP de 1971 à 1977. Roger Planchon avait eu la formidable intuition d’associer ce jeune créateur à la vie artistique du premier théâtre décentralisé de France. Ses adaptations novatrices du "Massacre à Paris"  de Marlowe en 1972 et de "La dispute" de Marivaux en 1973 lui confèrent une renommée immédiate.
Nous perdons aujourd’hui l’un des plus brillants artistes de sa génération mais aussi l’un des plus prolixes. Comme si Chéreau n’avait jamais oublié la leçon de Planchon : "Ne jamais s’arrêter. Pas une seule journée. Quoi qu’il arrive répéter, mettre en scène, jouer, reprendre, tourner".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.