Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les urgentistes lyonnais tirent la sonnette d’alarme

Face à l'engorgement des urgences et la détérioration de leurs conditions de travail, le syndicat Samu-Urgences de France appelle les médecins à ne plus s'occuper de la gestion des lits ce mardi. Cela veut dire que lorsqu'il n'y a pas de solution simple pour hospitaliser un malade arrivé aux urgences, ils ne chercheront plus de lit d'aval. Objectif : pousser les directions des hôpitaux à s'engager dans une politique globale d'organisation et de gestion des lits. Un mouvement qui sera suivi dans les hôpitaux lyonnais et en particulier à Édouard Herriot.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.