Lyon : soupçonné de trafic de drogue, il crie à la manipulation de la police mais est débouté

La cour d'appel de Lyon a suivi les réquisitions du parquet jeudi en rejetant les requêtes des avocats de trois trafiquants de drogue présumés. Tous trois avaient été interpellés en juin 2012 après de longs mois d'enquête. La police avait intercepté une grosse cylindrée sur l'autoroute au niveau de Valence, à bord 650 kilos de résine de cannabis.
L'un des hommes interpellés ce jour là, conteste les preuves retenues contre lui. Connu pour être un important trafiquant, il s'est aussi évadé par hélicoptère de la prison d'Aiton en 2005. Selon lui, une personne de son entourage avait été infiltrée par la police et c'est cette personne qui l'aurait poussée à commettre ce trafic de stupéfiants. "Il estime qu'il a été victime d'incitation et de provocation à la commission des délits qui lui sont reprochés. Il affirme que c'est à l'initiative exclusive de cette personne qu'il s'est impliqué dans ce projet d'importation de stupéfiants" affirme l'avocat du prévenu dans le Dauphiné Libéré. Ils reprochent donc à la procédure de ne pas avoir été loyale et demandaient son annulation. Une requête qui a donc été rejeté jeudi. Selon le quotidien régional, le trafiquant présumé pourrait maintenant se pourvoir en cassation.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
brish le 18/10/2013 à 14:53

C'était à l'insu de son plein gré !!!!

Signaler Répondre

avatar
sioux le 18/10/2013 à 12:11

Gros LOL.
Ils ne doutent vraiment de rien ...

NON ! C'est simple à dire !
Pas ma faute M'sieur on m'a obligé. Mouahhaha.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.