Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Fagor Brandt : la production de machines à laver à l’arrêt jusqu’au 31 octobre à l’usine de Gerland

La CGT indique que la production de lave-linge des marques Brandt, Vedette et Fagor est à l'arrêt depuis le 14 octobre dernier, et ce au moins jusqu'au 31 octobre, du fait de retards de paiement de l'entreprise aux fournisseurs. Le syndicat indique que la majorité des salariés de l'usine de Gerland ont été renvoyés chez eux. La CGT qui craint une restructuration d'ampleur, impactant lourdement l'emploi. Dans un communiqué, le syndicat demande le redémarrage au plus vite de la fabrication de lave linge, les formations diplômantes et qualifiantes promises pour la reconversion, et le maintien des salaires et de l'emploi.


Commentaires 5

Déposé le 26/10/2013 à 19h52  
Par zygo Citer

gm.martinez@gotmail.fr a écrit le 26/10/2013 à 05h27

De Source: à la C.G.T.

Vous êtes, à C.G.T. FagorBrandt (France) comme les autres syndicats depuis 2005, les moutons de Panurge de l'information adoucissante d'un programme qui vous est opacifié. Vous êtes tombés dans le panneau....
Les dessous de l'affaire datent depuis fort longtemps; il s'agit dune trahison économique nationale de l'industrie de l’électro ménager. Si vous aviez rassemblé les bonnes infos, vous auriez pu voir que les autres sites de production dans ce domaine subissent les mêmes contraintes avec proposition de fabriquer des véhicules électriques.

Ce subterfuge à la charge du contribuable pour son développement, est un pansement aux blessures profondes qu'un certain patronat a proposé pour se permettre de conduire par ailleurs et dans l'opacité ce qu'il partage avec d'autres groupes concurrents-amis.
C'est ce qui s'appelle une entente anti concurrentielle condamnable avec détournements de fonds publics.
J'ai les preuves.
Le gouvernement est pourtant au courant de ce que je sais. j'ai ponctué mes informations et les ai gravées dans un CD.rom envoyé au Président François HOLLANDE qui a transmis la "patate chaude" voire "brûlante" à Arnaud MONTEBOURG.

Dans le milieu politique quand on prend le pouvoir on peut facilement revoir les dossiers traités par les prédécesseurs et dénoncer les malversations, mais quand on fait la même chose .... on se tait pour ne pas gêner les collègues qui servent de fusibles.
J'ai demandé dans une lettre ouverte au ministre ma protection et celle des miens....

Essayez de me joindre par l'intermédiaire de LYONMAG.

????

j'ai pas compris tout le sens du message car il y a trop de questions levées mais ça a l'air d'être grave.


Je suis triste pour tous les employés fagor-brandt qui sont dans l'inquiétude à la veille des fêtes de fin d'année, mais dès le début je pensais que ça allait finir ainsi.

Et les voitures électriques ça en est où?

Et ma question:
ce nouveau patron issu d'une PME, avait-il les moyens, compétences et surtout l'envergure de relever à moyen terme son pari ou alors il y a anguille sous roche pour laisser cette personne "assumer" les futures licenciements sans que ça éclabousse fagor-Brandt? Il y a des questions à se poser non?
Bizarre en tout cas

Déposé le 26/10/2013 à 16h53  
Par leche Citer

encore un leurre.Les ouvriers n'ont pas compris qu'ils sont des KLEENEX. Arrétez de travailler gréve générale,le patronat vs exploite.

Déposé le 26/10/2013 à 13h52  
Par killimunati Citer

Fagorbrandt c'est fini pour tout pour tout les sites français sauf Orléans,

Déposé le 26/10/2013 à 05h27  
Par gm.martinez@gotmail.fr Citer

De Source: à la C.G.T.

Vous êtes, à C.G.T. FagorBrandt (France) comme les autres syndicats depuis 2005, les moutons de Panurge de l'information adoucissante d'un programme qui vous est opacifié. Vous êtes tombés dans le panneau....
Les dessous de l'affaire datent depuis fort longtemps; il s'agit dune trahison économique nationale de l'industrie de l’électro ménager. Si vous aviez rassemblé les bonnes infos, vous auriez pu voir que les autres sites de production dans ce domaine subissent les mêmes contraintes avec proposition de fabriquer des véhicules électriques.

Ce subterfuge à la charge du contribuable pour son développement, est un pansement aux blessures profondes qu'un certain patronat a proposé pour se permettre de conduire par ailleurs et dans l'opacité ce qu'il partage avec d'autres groupes concurrents-amis.
C'est ce qui s'appelle une entente anti concurrentielle condamnable avec détournements de fonds publics.
J'ai les preuves.
Le gouvernement est pourtant au courant de ce que je sais. j'ai ponctué mes informations et les ai gravées dans un CD.rom envoyé au Président François HOLLANDE qui a transmis la "patate chaude" voire "brûlante" à Arnaud MONTEBOURG.

Dans le milieu politique quand on prend le pouvoir on peut facilement revoir les dossiers traités par les prédécesseurs et dénoncer les malversations, mais quand on fait la même chose .... on se tait pour ne pas gêner les collègues qui servent de fusibles.
J'ai demandé dans une lettre ouverte au ministre ma protection et celle des miens....

Essayez de me joindre par l'intermédiaire de LYONMAG.

Déposé le 26/10/2013 à 01h18  
Par Luis LOPEZ Citer

Amis de Fagor Brandt, vous pouvez rêver mais malheureusement le groupe FAGOR BRANDT est bien mort et aucune solution pour sauver ce groupe de la faillite.
La dette fournisseurs s'élève à 1.2 millions d'euros.
La fermetures de ses sites de production est déjà programmée.
Nos amis de Brandt France vont s'appreter pour passer l'hiver au chaud dans leur maison près de la cheminée..

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.