L'ASSE déplore "des provocations" de l'OL lors du derby

L'ASSE déplore "des provocations" de l'OL lors du derby

Malgré l'absence des supporters lyonnais, les incidents lors de cette rencontre de dimanche soir n'en finissent pas de faire parler.

Alors que Jean-Michel Aulas a accusé le portier des Verts, Stéphane Ruffier, de l'avoir frappé après la fin du match, ce dernier a confirmé une altercation sans toutefois parler de coups.

Lundi soir, c'était au tour de l'ASSE de réagir par communiqué déplorant "des provocations" de l'Olympique Lyonnais lors du derby. "Ni Stéphane RUFFIER, ni Fabrice Grange, l'entraîneur des gardiens de but de l'ASSE, n'ont eu de comportement violent à l'issue du derby, dans le tunnel menant aux vestiaires des deux équipes, alors qu'Emmanuel Orhant, médecin de l'Olympique Lyonnais, a eu une attitude indigne de sa fonction et volontairement provocatrice en chantant "On est chez nous". Dès l'échauffement, c'est encore Joël Bats, entraîneur des gardiens de but de l'Olympique Lyonnais, qui s'est conduit de manière irresponsable en accrochant une écharpe de l'OL au filet de la cage située devant le Kop Sud sans avoir sollicité l'autorisation de la Ligue de Football Professionnel comme l'exigent les règlements pour toute sorte d'animation. Cet acte inconscient est une forme d'incitation à la violence et aurait pu avoir de graves conséquences sur le déroulement du match".

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Dizonle le 13/11/2013 à 08:48

Les stéphanois ce sont nos marseillais du Rhône-Alpes. Des grandes bouches, un palmarès judiciaire étrangement aussi fourni que leur palmarès footballistique, une ville où la médiocrité côtoie la rancoeur, enfin bref... ces sont nos marseillais d'à côté.

Signaler Répondre

avatar
laurent.eugenie985@orange.fr le 12/11/2013 à 21:58

Si j'étais méchant je dirais aux stéphanois de bien lire ce qui suit.
Les verts ne gagnent pas chez eux, car l'OL joue à domicile....Et ce n'est pas ASSE/ OL qu'il faut écrire, car l'OL jouant à domicile à Geoffroy Guichard, il faut donc inverser et écrire; OL/ASSE.....Supprimez le slache, et comprenez!

Signaler Répondre

avatar
Laulau le 12/11/2013 à 21:51

Si la Martiniquaise de Morne Rouge, SABRINE est supportrice de l'OL, Laulau attend sa réponse

Signaler Répondre

avatar
Laulau le 12/11/2013 à 21:50

Si Sabrine est supportrice de l'OL, qu'elle réagisse vivement!

Signaler Répondre

avatar
OL Fan le 12/11/2013 à 21:42

Les verdâtres sont verts de rage.
MDR

Signaler Répondre

avatar
Magic Looser Fan le 12/11/2013 à 15:46

Halte aux provocations lyonnaises !
Encore la preuve :

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle"> http://www.dailymotion.com/swf/x172no0_apres-le-derby-les-supporters-lyonnais-accueillent-leurs-champions_sport?autoPlay=0" /> http://www.dailymotion.com/swf/x172no0_apres-le-derby-les-supporters-lyonnais-accueillent-leurs-champions_sport?autoPlay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

avatar
Lyonel le 12/11/2013 à 12:16

Elle ou la provocation ??

Que le médecins chante "On est chez nous" ??

C'est pas de la provocation... c'est juste la vérité !

On est bien chez nous à Geaoffroy Guichard !

Signaler Répondre

avatar
Holligone le 12/11/2013 à 11:54

Entièrement d'accord avec l'asse.
Faut que l'OL cesse ses provocations que de venir gagner tous les ans à Geoffroy Guichard.

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 12/11/2013 à 08:55

Je propose aux stéphanois pour l'an prochain que leur préfet supporter, interdise le déplacement des joueurs de l'OL ainsi les pleureuses stéphanoises qui prennent raclée sur raclée gagneront enfin le derby sur tapis vert à Geoffroy Guichard qui désormais la France entière sait que ce n'est plus le chaudron mais un bouchon lyonnais.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.