Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un comité central d’entreprise au programme de ce lundi chez Kem One à Lyon

Les syndicats espèrent obtenir des garanties sur la levée des conditions posées par les candidats à la reprise du groupe de chimie. Ces conditions concernent notamment la clarification des dettes de Kem One envers ses fournisseurs - principalement Arkema, Total et EDF. Pour rappel, trois candidats sont à la reprise - deux fonds américains, Sun European Partners et OpenGate Capital, et l'industriel français Alain de Krassny. La CGT a également déposé une offre. Kem One emploie 1300 salariés à Lyon, Saint Fons et à Balan dans l'Ain.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.