Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Trafic de Subutex : la lyonnaise Aurore Gros-Coissy demande sa remise en liberté conditionnelle

Arrêtée et incarcérée en 2011 à l'Ile Maurice pour importation illicite de Subutex, Aurore Gros-Coissy passait mardi devant le juge d'instruction. La jeune femme de 26 ans, originaire de Saint-Romain-en-Popey sera jugée en mai 2014 mais espère entre-temps obtenir sa remise en liberté conditionnelle et promet même de ne pas se soustraire à la justice mauricienne. Elle a donc demandé au juge de lui accorder sa sortie de prison, une requête étudiée dans les prochains jours. Récemment, le député UMP de sa circonscription, Patrice Verchère, avait interpellé le gouvernement à l'Assemblée Nationale, sur le sort des personnes incarcérées à Maurice pour trafic de Subutex. Aurore Gros-Coissy avait été arrêtée à l'aéroport de Port-Louis en possession de 1680 cachets de Subutex, une substance psychotrope, cachés dans des paquets de biscuits dans son sac. Selon elle, c'est son ex-copain, un Mauricien installé en région parisienne, qui s'était servi d'elle, à son insu, comme d'une mule.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.