Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

OpenGate serait favori pour la reprise de Kem One

Pour rappel, trois repreneurs sont encore en course pour la reprise du groupe chimique, actuellement en redressement judiciaire. Il s'agit du syndicat CGT et l'industriel français Alain de Krassny et donc OpenGate Capital. Ce dernier apportera 70 millions d'euros (contre cinq millions pour Alain de Krassny), et selon le Figaro, il obtiendrait la faveur des syndicats. "La situation actuelle de Kem One est un gâchis", déplore Sébastien Kiekert Le Moult associé du fonds américain OpenGate Capital. Il poursuit : "la société a un vrai potentiel industriel, alors que personne ne s'est occupé de lui donner une stratégie à long terme." Pour lui, l'avenir de Kem One passe d'abord par "une redynamisation commerciale". En tout cas, la réponse est attendue le 12 décembre prochain, lorsque le tribunal de commerce de Lyon rendra sa décision. Par ailleurs, des salariés se sont rassemblés jeudi matin devant le site de Saint-Fons à l'appel de la CGT. Le syndicat dénonce le plan de sauvegarde de l'emploi envisagé par la direction et qui prévoit la suppression de 30 postes dans l'usine de Saint-Fons. Kem One emploie 1300 salariés à Lyon, Saint-Fons et à Balan dans l'Ain.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.