Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Coup d'envoi du match à 17h - LyonMag

L’OL en terrain miné à Bastia

Coup d'envoi du match à 17h - LyonMag

L'OL est en très nette perte de vitesse en cette fin d'année et va avancer en terrain miné, ce dimanche (17 h) à Bastia, 11e du classement.

Certes, il a gagné, miraculeusement, le derby, 2 à 1 à Saint-Etienne, le 10 novembre mais cela ne suffit pas à faire une saison (seulement à calmer l'impatience des supporters) d'autant que les Stéphanois sont mieux classés.
Ce soir, ils auront même un match en moins et l'Olympique Lyonnais sera encore derrière même en cas de victoire qu'il faut encore aller chercher dans un stade de Furiani où le Sporting est invaincu cette saison (1 nul contre l'OM, 6 victoires).

Si le mois de novembre avait été celui du redressement pour l'OL (invaincu avec 3 victoires, 2 nuls), il est actuellement sur une série de deux nuls en trois journées de Ligue 1 soit, 2 points sur 9 possibles avec un classement de 13ème, au coup d'envoi de la rencontre du jour.
A neuf points, le premier relégable paraît loint tout comme le 4e, Nantes.
Plus haut encore, le podium est à quinze longueurs. l'OL est donc toujours au milieu du gué et il lui est toujours temps de faire basculer la saison du bon côté.
Jean-Michel Aulas croit (ou veut faire croire) qu'il est accessible en se référant au passé quand son club était capable de combler un tel handicap pour aller chercher le titre comme en 2002, ou 2003.
C'était un autre OL, quand les joueurs avaient du talent et un mental d'acier.
Ceux d'aujourd'hui n'ont ni l'un ni l'autre ou en tout cas pas de manière suffisamment constante pour être performant sur la durée d'un championnat.

Et pour les coupes cela risque aussi d'être bien juste et aléatoire en raison du tirage au sort qui fait partie de ces compétitions à élimination directe.
Le problème principal est que cette équipe n'en est pas une.
Il faut encore céder des joueurs pour retrouver un équilibre financier qui fait défaut depuis plusieurs années et mettre en place un modèle économique stable en attendant l'arrivée dans le Grand Stade, l'objectif numéro un du club comme l'a reconnu publiquement en conférence de presse Steed Malbranque, vendredi matin.
Sa construction est en phase active désormais et les recettes espérées (de 70 à 100 millions d'euros par an, selon JMA) doivent résoudre demain toutes les difficultés d'aujourd'hui si l'on en croit les arguments avancés pour faire aboutir le projet.
Mais l'OL devra avoir une équipe à mettre dans l'enceinte.

En attendant, on peut toujours espérer voir l'Olympique Lyonnais gagner à Bastia comme Evian-Thonon-Gaillard a su faire tomber le PSG mercredi.
Le sport est encore fait d'incertitude, de surprises et de renversements.
Aux joueurs de Garde de se surpasser, comme ils n'ont pas su le faire contre Valenciennes ou Toulouse à Gerland, ou bien de sombrer définitivement dans l'anonymat du championnat. 



Tags : dossier ol | ol | Bastia | Ligue 1 |

Commentaires 1

Déposé le 08/12/2013 à 16h35  
Par Sturlapitude Citer

Viva Corsica

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.