Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lyon : un enseignant jugé pour avoir diffusé des images pornographiques en plein cours

Cet homme de 39 ans était jugé mardi devant le tribunal correctionnel de Lyon pour "corruption de mineur".

En décembre 2012, l'enseignant vacataire au collège Charcot dans le 5e arrondissement de Lyon avait diffusé deux vidéos pornographiques d'une dizaine de secondes qui se trouvaient dans sa boite mail. Cinq élèves étaient présents dans la classe à ce moment là.
Il semble que le prévenu, excédé par le chahut de sa classe et la tentative de certains d'accéder à un site porno lors de son absence momentanée de la salle, ait voulu leur donner une leçon.

Le parquet a requis deux mois de prison avec sursis, le jugement est attendu pour le 21 janvier.


Commentaires 4

Déposé le 21/12/2013 à 10h55  
Par François Citer

François a écrit le 19/12/2013 à 12h04

Et pour les élèves perturbateurs, le jugement est quand ?

Il y avait une MASSE de PERturbateurs ? :)

Déposé le 19/12/2013 à 13h50  
Par Cumulus Plancus Citer

Pas malin, s'il était syndiqué il passait pour un progressiste avec les félicitations de l'état-parti pour résistance contre l'homophobie raciste.

Déposé le 19/12/2013 à 12h04  
Par François Citer

Et pour les élèves perturbateurs, le jugement est quand ?

Déposé le 19/12/2013 à 11h30  
Par dany Citer

On a vraiment une image idyllique de nos enfants.

J'invite les parents a faire un tour sur les berges du Rhône le soir ou l'on peut voir certains jeunes complètement ivres d’alcool couchés sur les pelouses.

Je ne parle pas de la consommation de cannabis, véritable fléau chez les ados.

Tous cela est bien plus grave que quelques images porno qui seront de toute manière consultés le soir a outrance par les ados enfermé dans leur chambre.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.