Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Étudiante lyonnaise tuée en Autriche : les enquêteurs en mal d’indices

L'enquête s'annonce difficile.

La police autrichienne n'a pour le moment que peu d'éléments pour comprendre le meurtre de Lucile, 20 ans, une étudiante originaire de la région lyonnaise. Son corps a été retrouvé dimanche après-midi sur les bords de l'Inn, une rivière proche de la frontière allemande.

L'alerte avait été donnée plus tôt dans la matinée par ses colocataires inquiets de ne pas avoir de ses nouvelles. Selon les premiers éléments, la mort a été provoquée par des coups à la tête, "peu nombreux mais très violents", ont expliqué les enquêteurs. L'arme du crime n'a toujours pas été retrouvée. Il pourrait s'agir "d'un morceau de bois ou d'un objet en fer", a précisé le chef de la police locale. Des plongeurs ont sondé mardi la rivière à la recherche d'éventuels indices. Sans succès. D'autant que le sac et le téléphone portable de la victime ont disparu. En revanche, la piste de l'agression sexuelle semble écartée par la police qui affirme qu'il n'y a "pas d'éléments" qui la confirmerait.

Cette étudiante en 3e année à l'ECE Lyon (Ecole de Commerce Européenne) était en Autriche depuis quelques mois dans le cadre d'un échange universitaire Erasmus. Dans un communiqué, la direction de l'ECE a fait part de son "immense tristesse". Le directeur de l'école s'est rendu en Autriche pour "soutenir la famille et les camarades de la jeune fille sur place". L'école a également mis en place des mesures d'accompagnement pour les élèves.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.