François Falletti, ancien ponte de la justice lyonnaise dans le viseur de Christiane Taubira

François Falletti, ancien ponte de la justice lyonnaise dans le viseur de Christiane Taubira

François Falletti un peu trop à droite pour Christiane Taubira ? La question a surgi mercredi suite à une réunion entre la ministre de la Justice et le procureur général de Paris. Après une importante carrière à Lyon, notamment en tant que procureur général près la cour d'appel, le magistrat occupe ce poste sensible depuis janvier 2010. A 18 mois de la retraite, ce dernier s'est vu proposé un nouveau poste à la Cour de Cassation. Dans un courrier, il a fait savoir à la ministre qu'il n'appréciait pas la méthode, menaçant même de saisir le Conseil Supérieur de la Magistrature. En parallèle, il confiait à son entourage que la Chancellerie voulait le remplacer "par quelqu'un qui aurait une sensibilité plus proche de la ministre". Il n'en fallait pas moins pour déclencher les foudres de l'opposition. Le président de l'UMP a ainsi dénoncé "un scandale d'Etat" quand Georges Fenech évoquait une "chasse aux sorcières", rapprochant ce dossier du cas François Molins. Le procureur de la République "se serait vu lui-même proposer une promotion pour libérer son poste stratégique" a dénoncé le député de la 11e circonscription du Rhône. Christiane Taubira a indiqué qu'il s'agissait "d'un entretien tout à fait classique" avant que Najat Vallaud-Belkacem n'évoque "une exploitation politicienne extrêmement choquante".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
cederic le 06/02/2014 à 14:40

à chaque jour son scandale !

Signaler Répondre

avatar
un gueu le 06/02/2014 à 10:30

vous avez compris, votez collomb, il est de la même trampouille

mais cette fois il s'en cache en larguant tout indice d'appartenance au PS sur ses documents de campagne

collomb : la transparence socialiste !

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 06/02/2014 à 10:26

Dehors les magistrats qui ne sont pas socialistes.
Ces magistrats qui veulent de la sévérité dans les peines, c'est inacceptable.
Comme ses journalistes qui font encore leur boulot, même s'ils ne sont pas nombreux.
Il faut connaître leurs sources à ces journalistes, c'est inadmissible qu'ils critiquent le pouvoir.

Vive la Socialie
Répétez après moi !
Vive la Socialie

Attention, je peux avoir les noms de ceux qui ne répètent pas.

C'est bien clochette, toi, tu es une bonne citoyenne.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.