Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

L’OL revient de loin

Photo d'illustration - LyonMag

Les cinq dernières minutes du match Bordeaux-Lyon (1-2) ont peut-être fait basculer le destin de la fin de saison de l'équipe lyonnaise à l'occasion d'une 28e journée de championnat que l'on annonçait cruciale.

Le but de Henri Bedimo, le premier d'un joueur étranger cette saison pour l'OL, et le premier but en L1 de Corentin Tolisso, 19 ans, ont permis de renverser une situation compromise par une ouverture du score prématurée signée Henri Saivet.
Après un choix très contestable de changer de système de jeu avec notamment cinq défenseurs, le changement opéré peu avant la mi-temps par Rémi Garde pour revenir à un 4-4-2 utilisé depuis l'automne, s'est transformé en décision judicieuse.
L'entraîneur de l'Olympique Lyonnais s'en sort, sur le coup, très bien. Il n'aura pas forcément à s'en expliquer trop longuement.
Le football tient donc parfois à bien peu de choses et notamment au fait, dans cette rencontre, au manque d'ambition des Bordelais, qui jouaient pourtant à domicile, alors que l'OL a dominé toute la seconde période.
Les hommes de Garde ne méritaient ainsi pas de perdre ce match médiocre dans son ensemble. Ils l'ont gagné grâce à leur persévérance.
Au classement, l'OL remonte au 5e rang à trois longueurs de Saint-Etienne, 4e, battu à Lorient (1-0) et à sept points de Lille, toujours 3e, victorieux de Montpellier (2-0).

Dimanche, l'Olympique Lyonnais tentera de faire fructifier cette victoire contre Monaco à Gerland (17h)  avant un voyage à Guingamp, en perte de vitesse, puis le derby contre les Verts, qui si l'écart entre les deux clubs rivaux reste identique, risque d'être là aussi très important pour la suite en sachant néanmoins que l'OL, avait huit points de mieux à la même époque que la saison dernière dont il a terminé au 3e rang.

D'ici là, jeudi, l'OL aura un match d'Europa league à disputer contre les Tchèques de Plzen (8e de finale aller). Sans doute, faut-il s'attendre à une rotation de l'effectif même si l'objectif sera, si ce n'est de prendre une bonne option, au moins de ne pas se pénaliser pour le retour le 20 mars.
Hier, dimanche, l'Olympique Lyonnais a disputé son 46e match de la saison. C'est l'équipe française qui a le plus joué.
La fatigue commence quand même à se faire sentir dans un groupe toujours privé de ses deux meneurs de jeu, Clément Grenier et Yoann Gourcuff mais aussi de Gueïda Fofana qui a pris de l'ampleur dans l'entrejeu.
Peu de clubs de Ligue 1 pourraient se passer simultanément de tels éléments. Leur retour espéré au moins pour la dernière ligne droite sera peut-être déterminant.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.