Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Grenoble : quatre personnes interpellées dans la guerre des gangs

Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans plusieurs réglements de compte entre gangs qui se disputent le contrôle du trafic de drogue.

Quatre hommes ont été interpellés mardi soir dans la banlieue de Chambéry, dans de la guerre des gangs qui se disputent le contrôle du trafic de stupéfiants dans l'agglomération grenobloise. Suspectés d'être impliqués dans un "certain nombre de règlements de compte", ces hommes ont été interpellés par les enquêteurs de la police judiciaire de Grenoble ainsi que de la brigade de recherches et d'interventions de Lyon.
Parmi les personnes interpellées figurent Ahmed Belabbes et Charles Aprile, eux-même victimes de représailles entre truands, le 11 février dernier à Fontaine, près de Grenoble. Un commando leur avait tiré dessus avec un fusil mitrailleur, tandis qu'une autre personne, probablement une victime collatérale, avait été abattue.
Ahmed Belabbes et Charles Aprile étaient des proches de Frédéric Morival et de son oncle, Christophe Morival, tués par un commando le 31 octobre dans le quartier de la Villeneuve à Grenoble. Connu des services de police pour des histoires de drogue, Christophe Morival était considéré comme un des chefs du gang de la Villeneuve.
Depuis le début de l'année, huit personnes ont été tuées par balles et huit autres ont été blessées au cours de plusieurs règlements de comptes dans le milieu des trafiquants de drogue à Grenoble et ses environs. Mais l'enquête piétinne pour le moment, car les policiers se heurtent à une véritable loi du silence.



Tags : grenoble | gang |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.