Lyon : de la prison ferme pour des mains trop baladeuses dans le métro

Lundi, la justice lyonnaise se penchait sur le cas d'un ressortissant roumain de 40 ans. En France depuis deux ans, il avait déjà été condamné en 2013 pour exhibition. Mais cette fois, c'est pour agressions sexuelles qu'il comparaissait. L'homme était accusé d'avoir soulevé les jupes de deux femmes dans le métro à la station Saxe-Gambetta puis d'avoir tripoté ses victimes.
Le prévenu a écopé d'un an de prison ferme.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Ouf le 02/04/2014 à 09:42

Mesdames vous êtes tranquilles pour un an !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.