Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

FagorBrandt : journée décisive pour les salariés

C'est ce vendredi que le tribunal de commerce de Nanterre doit se pencher sur le cas du fabricant d'électroménager placé en redressement judiciaire depuis novembre dernier. La décision devrait d'ailleurs être mise en délibéré. Un juge espagnol doit également se prononcer sur l'offre de reprise de l'Algérien Cevital ; un premier accord de rachat de l'acquisition des marques de FagorBrandt à 25 millions d'euros avait été rejeté le 14 mars par le tribunal de Saint-Sébastien en Espagne. La décision devrait donc tomber ce vendredi matin. 1 800 postes sont menacés, dont une quarantaine à Lyon. La situation de Fagor Brandt concerne également les 400 salariés de l'usine SITL qui sous-traitait une partie de la production de lave-linge.


Commentaires 2

Déposé le 11/04/2014 à 12h53  
Par &é" Citer

Personne ne pense aux sites de La Roche Sur Yon , ni de Aizenay .Que vont-ils devenir?Est-ce vraiment une réussite de laisser environ 400 personnes sur le carreau.
N'y a-t-il aucun repreneur français?Est cela la baisse du chômage?Valorise t-on le savoir faire français!!!!

Déposé le 11/04/2014 à 08h43  
Par ronaldo Citer

si on arrive a une liquidation il y aura un tsunami répercussions en effet boule deneige sur plusieurs secteurs.et tout ça dependrait du juge espagnol.allez la france des miracles....Montebourg a l assaut

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.