Trêve hivernale dans le Rhône : le Mrap s'attaque aux centres d'hébergements

Trêve hivernale dans le Rhône : le Mrap s'attaque aux centres d'hébergements

La trêve hivernale s'est terminée il y a deux semaines, et les centres d'hébergements ont fermé leurs portes. Mais de nombreuses familles ont décidé de rester sur place. Dans un communiqué, le Mrap dénonce le harcèlement dont serait victime certaines familles dans différents centres. Le Mrap parle de frigos retirés, de four enlevés, d'eau coupée, une situation très difficile à vivre pour les familles présentes. Le Mrap s'attaque également au préfet : "Le Mrap dénonce l'omerta qui règne sur la situation des sans-abris à Lyon, les chiffres mensongers de la préfecture sur le nombre de personnes qui vivent à la rue et la responsabilité des associations gestionnaires des centres d'hébergement qui violent à leur tour les droits fondamentaux des personnes accueillis."

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
à la soupe le 16/04/2014 à 19:46

Le MRAP c'est pas l'assoc qui se bat pour le retour de Leonarda et de son gentil Papa en France?
http://www.leparisien.fr/societe/doubs-un-responsable-associatif-etrille-le-pere-de-leonarda-15-11-2013-3318571.php

Signaler Répondre

avatar
merci ! le 16/04/2014 à 06:41

Si le MRAP n'est pas content, il bien qu'il ouvre ses portes et qu'il accueille ces familles.
Ce sont les contribuables qui paient toutes ces associations.
Je ne suis pas contre toutes ces familles mais bon j'en ai aussi marre de payer pour tout.
Le SOCIAL TUE LE SOCIAL a force d'en faire on ne pourra plus en faire, et surtout on ne sait plus que qu'est du SOCIAL.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.