Région : une convention pour réhabiliter les logements sociaux les plus énergivores

Région : une convention pour réhabiliter les logements sociaux les plus énergivores
Photo Lyonmag.com

Une convention régionale de partenariat a été signée lundi par l'État, les bailleurs HLM, l'ADEME et plusieurs autres organismes afin de procéder à la rénovation énergétique de 10 à 12 000 logements sociaux en Rhône-Alpes.

Grâce à cette convention, les logements les plus énergivores (classes énergétiques allant de g à D) sont ciblés dans le but de réduire leurs consommations d'électricité et de gaz. Plus de 435 000 logements sociaux sont répertoriés en Rhône-Alpes, soit 15% environ des résidences principales de la région. En outre, les bailleurs sociaux logent plus d'un million de personnes, et 60% des ménages logés ont des revenus inférieurs à 21 000 euros par an pour une famille de quatre personnes, indique un communiqué publié ce jeudi.

La frange la plus énergivore (étiquettes E, F, G) représente 28% du parc HLM de la région, ce qui équivaut à 121 000 logements. Les logements classés D représentent quant à eux 40% du parc, avec 180 000 logements.

La convention signée le 14 avril devrait diminuer l'impact environnemental de ces logements sociaux. Elle a également pour but de répondre aux besoins des ménages, et de leur permettre de maîtriser leurs quittances (loyers plus charges).  Ellesera déclinée dans les huit départements de la région Rhône-Alpes, et va mobiliser toutes les aides mises en place pour la réhabilitation des logements : prêts, subventions et aides fiscales.
C'est le Comité Régional de l'Habitat qui sera chargé de suivre l'atteinte des objectifs, ainsi que les résultats obtenus.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.