Un ex-militaire lyonnais bizuté obtient gain de cause sur sa possibilité de démissionner

Un ex-militaire lyonnais bizuté obtient gain de cause sur sa possibilité de démissionner
DR

Ce jeune sergent lyonnais avait fui la base aérienne 125 d'Istres en 2011 suite à un bizutage qui daterait d'octobre 2009 à son arrivée sur la base des Bouches-du-Rhône.

Plusieurs militaires l'avaient passé à tabac sous les yeux de deux officiers supérieurs. Suite à cet incident, le Lyonnais avait déserté en raison du refus de sa demande de résiliation de contrat. Il avait d'ailleurs été condamné pour cela à un mois de prison avec sursis.

Le tribunal de Marseille a finalement donné raison à l'ex-militaire en annulant la décision du ministère de la Défense interdisant au jeune homme de démissionner. L'État a d'ailleurs été condamné à lui verser 1000 euros.
L'année dernière, deux militaires avaient été condamnés dans cette affaire pour violences en réunion.

Tags :

bizutage

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.