Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag.com

Quatre mois avec sursis pour un bizutage qui a mal tourné

Photo d'illustration - LyonMag.com

Deux militaires étaient jugés lundi à Marseille pour des faits de violence, probablement sous forme de bizutage, commis à l'encontre d'une nouvelle recrue, un sous-officier lyonnais, qui venait d'arriver à la base militaire d'Istres en octobre 2009.

Celui-ci avait déserté la base, deux ans plus tard. Les deux accusés ont écopé de quatre mois de prison avec sursis.



Tags : bizutage | procès |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.