Lyon : ils s'attaquaient aux propriétaires de portables du métro D

Cinq mineurs âgés entre 14 et 16 ans ont été arrêtés mardi matin à Vénissieux et Lyon. Tous sont soupçonnés d'avoir commis plusieurs vols de téléphones portables avec violences. Mais ces jeunes hommes avaient leur mode opératoire bien ficelé. Ils s'attaquaient uniquement aux usagers de la ligne D du métro, avec une petite préférence pour les jeunes filles. Deux victimes ont été identifiées. Elles se s'étaient fait voler leur téléphone aux stations Monplaisir et Laënnec en mars dernier. Deux autres victimes, dépouillées à la station de métro Parilly sont toujours recherchées. Les suspects ont été présentés au parquet ce mercredi.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Xav' le 22/05/2014 à 11:03

@quiqui "Qui vole un oeuf vole un boeuf", on y est.
Quand on voit que tous les politiques ne sont jamais condamnés pour des trucs bien plus graves, on ne va pas s'émouvoir pour un téléphone.

Signaler Répondre

avatar
quiqui le 21/05/2014 à 18:35

Ah, il est ou le temps des maison de correction,mais j'oubliai il faut pas leur donner la fessé à ces petits garnements (dans ma jeunesse on disait qui vole un œuf vole un beuf )

Signaler Répondre

avatar
Assez! le 21/05/2014 à 17:26

On comprend mieux pourquoi les "antifas" sont contre les patrouilles des identitaires dans le métro, c'est pour que leurs potes puissent racketer tranquillement les passagers. Ils font quoi ensuite? Ils se partagent les butins?

Signaler Répondre

avatar
patient le 21/05/2014 à 16:22

moi j'ais racheter mon portable a la cite de la sarra,vous avez peut etre la chance de retrouver le votres...ils sont cinq valeureux sportifs...

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 21/05/2014 à 15:59
CAVIAR a écrit le 21/05/2014 à 13h44

la délinquance ce n'est qu'un sentiment ma bonne dame, regarder moi, ministre, une fois tous les deux ans je descend dans le métro, en plus je peu mieux observer car mes gardes du corps font de la place autour de moi.

Je dois avouer que je n'ai subit aucune violence, ma bonne dame.

Ah! avant de vous quitter voter "gauche caviar", heu! excuser moi, gauche proche du peuple, Paris 16° arrondissement.

Qui a dit que la délinquance n'était qu'un sentiment?

Signaler Répondre

avatar
JANUS200 le 21/05/2014 à 14:42

De préference, ils s'attaquaient aux jeunes filles; on reconnait la lâcheté des ces "hommes".

Signaler Répondre

avatar
CAVIAR le 21/05/2014 à 13:44

la délinquance ce n'est qu'un sentiment ma bonne dame, regarder moi, ministre, une fois tous les deux ans je descend dans le métro, en plus je peu mieux observer car mes gardes du corps font de la place autour de moi.

Je dois avouer que je n'ai subit aucune violence, ma bonne dame.

Ah! avant de vous quitter voter "gauche caviar", heu! excuser moi, gauche proche du peuple, Paris 16° arrondissement.

Signaler Répondre

avatar
jyvepajamais le 21/05/2014 à 13:25

Pour quoi faire, les arreter? ils seront relachés avant meme que la procédure judiciare soit rédigée!!!! mineurs, parents indigents..... laissez faire, circulez, il n'y a rien a voir!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.