Elle conduisait une ambulance sans avoir déclaré son activité

Elle conduisait une ambulance sans avoir déclaré son activité

Une femme de 40 ans a été interpellée lundi au sein de sa société d'ambulance située dans le 8e arrondissement.
Après une enquête, il s'est avéré que la quadragénaire travaillait sans être inscrite au registre du commerce et que son activité correspondait par conséquent à du travail dissimulé.
Le siège de son entreprise, établi à Gleize, n'avait servi que d'adresse postale pour l'obtention d'un agrément. Elle sera présentée au parquet mercredi.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
GILDAS le 10/12/2014 à 10:35

A QUAND L ABOLITION DU NUMERUS CLOSUS DES AMBULANCIERS

Signaler Répondre

avatar
Rafika le 16/07/2014 à 15:16

Ça me paraît fou quand même. Mais vu que les autorités ferment les yeux sur ces mafias de l'agrément. A la base les arts les délivrent à 0€ valeur marchande. Mais pour exercer on respecte le numerus clausus et du coup se revendent à des prix SCANDALEUX. Rafika Benchakour, Vice présidente du premier collectif ambulanciers de France.

Signaler Répondre

avatar
realiter2014 le 05/07/2014 à 09:08

Elles la raison il fautse ddébrouille dans une société d hypocrite même l état a ses propre secret mais sa on n en parle pas

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.