Lyon : suite à un différend commercial, il frappe un client avec un couteau et une planche

Lyon : suite à un différend commercial, il frappe un client avec un couteau et une planche

Un homme de 50 ans a été interpellé vendredi après-midi. Il est soupçonné le 29 juin dernier d'avoir frappé avec un couteau et une planche un client sur le marché de la place Guichard dans le 3e arrondissement suite à un différend commercial. La victime a notamment eu le doigt cassé et 30 jours d'ITT. Le quinquagénaire a été présenté au parquet samedi et sera finalement jugé fin août.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lom le 08/07/2014 à 09:07

pauvre chou va ....

Signaler Répondre

avatar
mibouche le 07/07/2014 à 16:07

qu'est ce tu dis. ..!!!??!

Signaler Répondre

avatar
ex commerçant le 07/07/2014 à 15:18

En même temps quand vous essayer d'ouvrir un litige commercial, le greffe perd votre dossier 3/4 fois (mais ça ils ne vous préviennent pas, c'est quand vous appelez pour savoir où en est la situation que vous apprenez la perte du dossier), ça prend des mois pour parvenir juste à lancer une injonction, enfin quand le Greffe ne se dit pas incompétent... Du coup en général, vous mettez en perte la facture...

Et oui il faut prendre en compte le fait que les greffiers ou les magistrats se disent incompétents en tout, quand vous avez le malheur d'avoir à vouloir engager la procédure pour un procès ou saisir un mandataire judiciaire pour une liquidation judiciaire... Ils vous disent de voir avec un conseil...

A partir de quand on parle de déni de justice quand on arrive pas à saisir la justice ?

Vous pouvez aussi prendre en compte :
- les insultes des clients ou le fait qu'ils vous prennent ouvertement pour un c... régulièrement,
- les tentatives diverses que ce soit des clients ou de vos concurrents d'essayer de vous voler (biens physiques de la société inclus) et en toute impunité en plus, là la police est aller le chercher, mais pour moi la justice n'a jamais voulu se bouger quand j'ai fait appel à eux,
- la situation financière de l'entreprise et donc la situation financière personnel de l'exploitant,
Au bout d'un moment, c'est difficile de se retenir et de ne pas vouloir se faire justice soi même quand vous n'arrivez pas à faire valoir votre droit, combien y arriveraient ?

Tout ça additionné, ça revient à la même situation que quelqu'un qui se défend lors d'un cambriolage.
Tous les secteurs d'activités ne sont pas aussi calmes...

Alors avant de blâmer le fournisseur, attendons, en fait ne sortir ce genre de brêve qu'une fois le procès passé, aurait été bien mieux, si cela se trouve la faute sera entièrement due au client et au greffe.
Mais connaissant un peu la mentalité des magistrats de cour d'assise de la ville, même avec des circonstances atténuantes ou annulantes, il va faire de la prison ferme... Et j'aurais peut être a faire avec son client dans le futur...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.