Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La justice annule les licenciements des salariés de Mory Ducros

C'est un petit soulagement pour les salariés de Mory Ducros des sites de Vénissieux et St Priest. Le tribunal administratif de Cergy Pontoise a prononcé aujourd'hui l'annulation de l'homologation des licenciements des salariés de Mory Ducros. Conséquence de cette décision : les salariés vont pouvoir désormais saisir les conseils de prud'hommes pour pouvoir obtenir une indemnisation. Pour rappel, le groupe Mory Ducros, placé en redressement judiciaire, avait été repris en février dernier par Arcole Industrie. Ce projet de reprise prévoyait la fermeture de l'agence de Vénissieux, et le licenciement de 141 personnes. A St Priest, 57 licenciements étaient envisagés alors que le site comptait 103 salariés.


Commentaires 5

Déposé le 11/07/2014 à 22h18  
Par unAutreLyonnais Citer

befun a écrit le 11/07/2014 à 21h02

Sans rentrer trop dans votre débat car je ne le maîtrise pas et ne suis pas spécialiste, si Mory Ducros ferme les portes il se passe quoi? les employés ne toucheront pas d'indemnités ormis celles de l'état non? ça risque d'être pire en dédommagement non? et aucun emploi ne sera plus reprit non? ça risque de faire le domino inverse non?

Déjà, il faut savoir si Mory Ducros ne va pas/ne peut pas contester le jugement. Ensuite, la case prud'homme... Ça fait des dossiers qui durent... Ensuite, l'administrateur doit gérer les priorités entre les créanciers, etc... Ça se termine ensuite avec les AGS si ça part en liquidation et qu'il n'y a plus d'argent...
Par contre, ce qui est balot, c'est que le salarié dont le licenciement est annulé doit rembourser les indemnités, le dif, les dommages et intérêts... Ça peut faire un sacré micmac...
Quand on est un glandeur, ou qu'il n'y vraiment plus boulot, pourquoi pas. Sinon, il vaut mieux apprendre à tourner la page.
Mais ça les syndicats ne le diront pas... S'ils en avaient quelque chose à cirer des salariés, ça se saurait (j'ai même vu un syndicat jouer avec la détresse d'un salarié pour obtenir son adhésion).

Déposé le 11/07/2014 à 21h02  
Par befun Citer

unAutreLyonnais a écrit le 11/07/2014 à 20h23

Vous ne comprenez rien à la gestion d'une entreprise et votre blabla le prouve... Ce que vous dites n'a ni queue ni tête.
Par contre, c'est pas sûr que les anciens salariés reçoivent de l'argent, le feuilleton juridique commence tout juste...

Sans rentrer trop dans votre débat car je ne le maîtrise pas et ne suis pas spécialiste, si Mory Ducros ferme les portes il se passe quoi? les employés ne toucheront pas d'indemnités ormis celles de l'état non? ça risque d'être pire en dédommagement non? et aucun emploi ne sera plus reprit non? ça risque de faire le domino inverse non?

Déposé le 11/07/2014 à 20h23  
Par unAutreLyonnais Citer

Unpassant a écrit le 11/07/2014 à 14h33

@Agnes: commentaire bien populiste dans l'air du temps et qui montre une véritable incompréhension des enjeux économiques actuels. Une entreprise qui n'est pas capable d'assurer des conditions de vie décente à ses salariés ne peut en aucun cas être considérée comme rentable. Cependant aujourd'hui, la notion de rentabilité n'implique aucunement la prise en compte des êtres humains et de l'environnement et d'un autre côté, mais impose arbitrairement un coût du capital anormalement haut (10% de façon standard). Dans ces conditions, une entreprise qui paie correctement ses employés mais est juste à l'équilibre n'est pas rentable (car en dessous des 10% de rentabilité); par contre, une autre qui sur-exploite ses employés et atteint ces fameux 10% est rentable. La logique économique actuelle est de fermer la première et d'encourager la seconde. Nous crevons de cette mentalité, qui est tenue non seulement par les théories économiques mortifères derrière ces principes, mais aussi par les salariés qui pensent ne pas avoir le choix et surtout par la multitude de petits porteurs, qui scie consciencieusement la branche sur laquelle ils sont assis. Bref nous creusons notre tombe lentement mais surement et le pire est que les citoyens qui devraient être horrifiés de cette situation, accentuent la chute par leurs peurs, leurs ignorances (économiques notamment), leur lâcheté et leur individualisme. La seule chose qu'ils ont bien intégré c'est le fameux There Is No Alternative (par contre les bases de la démocratie et de la décence humaine, le citoyen lambda l'a oublié depuis longtemps).

Vous ne comprenez rien à la gestion d'une entreprise et votre blabla le prouve... Ce que vous dites n'a ni queue ni tête.
Par contre, c'est pas sûr que les anciens salariés reçoivent de l'argent, le feuilleton juridique commence tout juste...

Déposé le 11/07/2014 à 14h33  
Par Unpassant Citer

@Agnes: commentaire bien populiste dans l'air du temps et qui montre une véritable incompréhension des enjeux économiques actuels. Une entreprise qui n'est pas capable d'assurer des conditions de vie décente à ses salariés ne peut en aucun cas être considérée comme rentable. Cependant aujourd'hui, la notion de rentabilité n'implique aucunement la prise en compte des êtres humains et de l'environnement et d'un autre côté, mais impose arbitrairement un coût du capital anormalement haut (10% de façon standard). Dans ces conditions, une entreprise qui paie correctement ses employés mais est juste à l'équilibre n'est pas rentable (car en dessous des 10% de rentabilité); par contre, une autre qui sur-exploite ses employés et atteint ces fameux 10% est rentable. La logique économique actuelle est de fermer la première et d'encourager la seconde. Nous crevons de cette mentalité, qui est tenue non seulement par les théories économiques mortifères derrière ces principes, mais aussi par les salariés qui pensent ne pas avoir le choix et surtout par la multitude de petits porteurs, qui scie consciencieusement la branche sur laquelle ils sont assis. Bref nous creusons notre tombe lentement mais surement et le pire est que les citoyens qui devraient être horrifiés de cette situation, accentuent la chute par leurs peurs, leurs ignorances (économiques notamment), leur lâcheté et leur individualisme. La seule chose qu'ils ont bien intégré c'est le fameux There Is No Alternative (par contre les bases de la démocratie et de la décence humaine, le citoyen lambda l'a oublié depuis longtemps).

Déposé le 11/07/2014 à 14h03  
Par Agnes Citer

C'est pas grave ,. Du cros fermera définitivement ses portes . Sans pouvoir donner les indemnités mais les
Syndicat la justice le gouvernement seront contents . Et cette entreprise disparaîtra . D'autres ne viendront pas et nous continuerons à renflouer toutes les caisses jusqu'à en être ruines !
MM. Observation pour la SNCM : toute une région dépend des syndicalistes travaillant à mitemps avec de bons salaires pris sur les pauvres gens qui bossent trois fois plus pour deux fois moins . C'est la nouvelle justice sociale du PS . Comme disent les étrangers : mais pourquoi vous avez voté ? ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.