Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Vaulx-en-Velin : Fadela Amara promet 45 000 emplois dans les banlieues

Fadela Amara

La secrétaire d'Etat à la Ville a annoncé mardi à Vaulx-en-Velin vouloir mettre en place "des dispositifs pour créer plus de 45 000 emplois en trois ans" dans les banlieues. Alors que 200 manifestants protestaient contre la politique du gouvernement.

"Je proposerai des dispositifs pour créer plus 45 000 emplois en trois ans" dans les banlieues afin "réduire de 40% le chômage des jeunes", a déclaré Fadela Amara mardi à Vaulx-en-Velin, devant un millier de personnes réunis au centre culturel. En soulignant la nécessité de "concentrer les moyens" sur une centaine de quartiers difficiles, car il ne faut plus "de territoires perdus pour la République".
Plus tôt dans la matinée, la secrétaire d'Etat à la Ville avait déclaré sur France-Inter que "le binôme maire-préfet doit être renforcé". "Il faut qu'on donne un peu plus de responsabilité au maire, c'est le meilleur acteur de proximité", avait ajouté Fadela Amara en réclament également un "débat sur la réforme de la fiscalité locale et de la DSU (dotation de solidarité urbaine)".
La secrétaire d'Etat à la Politique de la ville a également souhaité "sécuriser financièrement" dans le cadre de "conventions pluriannuelles" les associations locales, dont les pratiques ont prouvé qu'elles "marchaient bien". "En échange", ces associations, "qui tricotent le lien social", devront répondre à "des objectifs précis qui défendent les valeurs de la République", a-t-elle précisé, évoquant l'introduction d'une "culture d'évaluation, avec des méthodes d'évaluation".
"J'ai vraiment confiance en le président de la République et le Premier ministre sur leur volonté et leur détermination que ça change dans les cités", a ajouté Fadela Amara, avant de défendre l'idée de "politiques spécifiques pour les quartiers en très grandes difficultés, et notamment pour les gens qui accumulent les handicaps sociaux".

200 manifestants
Au même moment, près de 200 personnes manifestaient contre la politique gouvernementale. "Fadela pas de bla-bla, du concret, des emplois, des moyens pour nos écoles" ou encore "Fadela manipulée par l'Etat", scandaient les participants de cette manifestation organisée à l'appel du PCF, de la CGT et d'associations de Vaulx-en-Velin d'aide aux sans-papiers et aux précaires. "Nous contestons la politique gouvernementale imposée par Nicolas Sarkozy", a expliqué Marie-France Vieux-Marcaud, adjointe PCF au maire de Vaulx-en-Velin et conseillère régionale. "Si on veut aider la banlieue la gesticulation ne suffit pas", a-t-elle ajouté.



Tags : amara |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.