Trafic de subutex : l'avocat d'Aurore Gros-Coissy va demander un procès séparé

Trafic de subutex : l'avocat d'Aurore Gros-Coissy va demander un procès séparé

Le procès de la jeune Rhodanienne a débuté mardi à l'Ile Maurice. Jugée pour trafic de subutex, elle comparaît aux côtés de la mère de son ex petit-ami. Sauf que cette femme de 57 ans est hospitalisée depuis jeudi après un malaise en pleine audience, ce qui a provoqué le report du procès d'Aurore Gros-Coissy. Selon le Progrès, ses avocats s'apprêtaient à demander ce vendredi matin à ce qu'elle bénéficie d'un procès séparé, afin d'éviter un nouveau report des débats.
En détention provisoire depuis trois ans, Aurore Gros-Coissy avait été arrêtée à l'aéroport de Plaisance avec 1680 comprimés de subutex, soit 400 000 euros à la revente. Elle a toujours affirmé avoir été piégée par son ex petit-ami.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
rubis le 05/09/2014 à 12:38

Ce n'est pas un hasard le malaise de cette femme qui n'est autre que la mère du soit disant "ami" d'Aurore, qui avait mis à l'insu d'Aurore le sulbutex. Qu'il se dénonce enfin !!!! C'est lui qui doit être au banc des accusés.

Trois années qu'Aurore est en prison loin de sa famille.
Les responsables de cette injustice devront en répondre, aussi bien en France qu'à l'île Maurice.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.