Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

photo Lyonmag.com

Rhône : il vendait du cannabis dans des collèges du Beaujolais

photo Lyonmag.com

Un homme de 20 ans a été condamné à deux ans de prison dont un ferme pour avoir vendu de la drogue dans deux établissements du Beaujolais.

Il était jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Villefranche pour ce trafic qui lui a rapporté pas moins de 100 00 euros en deux ans.

L’enquête avait démarré il y a presque un an au Bois-d’Oingt, après l’interpellation de plusieurs jeunes soupçonnés d’avoir dégradé des abribus. Ces adolescents âgés de 12 à 17 ans ont reconnu avoir agi sous l’emprise de cannabis. Un stupéfiant qu’ils se procuraient au collège. Les gendarmes ont alors découvert un trafic organisé, avec à sa tête, le prévenu de 20 ans.

En plus d’une peine de prison, ce dernier a été condamné à 12.000 euros d'amende avec obligation de soins et de travailler. La voiture de sport, qu’il s’était acheté avec l’argent du trafic, lui a également été confisquée.

Une quinzaine de collégiens soupçonné d’avoir écoulé la drogue au sein même de leurs établissements, seront convoqués prochainement devant un juge des enfants.


Commentaires 4

Déposé le 11/09/2014 à 13h57  
Par BBR Citer

je crois même qu(il est inscrit à pôle emploi

Déposé le 11/09/2014 à 13h34  
Par voireuil Citer

totom a écrit le 10/09/2014 à 18h42

Et oui meme dans les campagne il y a de la drogue moi qui habite a st symphorien sur coise, des jeunes deal dans le square en plein centre ville malgre une brigade de gendarmerie sur place, ces fonctionnaires preferant faire des controle de ceinture plutot que de faire cesser les violences, incivilites et vente de drogue par quelques jeunes qu ils connaissent mais apparemment qu ils craignent. Pauvre france

Un fonctionnaire est là pour assurer sa sécurité (et notamment de son emploi) pas celle des autres.

C'est bien connu!

Quant aux trafics de drogues, lorsque l'on condamnera à des amendes à vie ... ils s'arrêteront.

Déposé le 10/09/2014 à 22h24  
Par futurnousvoila Citer

12000€(amende)+grosso modo 45000€(voiture confisquée) que l'on doit soustraire donc aux 100000€ gagné. IL
LUI RESTE ENVIRON 40000€ !!! Comme ça dans un an en sortie de prison il pourra "se refaire"... Il retombera dans trois ans puis de nouveau 1 an de prison et environ 50000€ de bénéfice pour la sortie. Et ainsi de suite. Aux USA ce genre de délinquance prend 15 ans ! Voulez vous que la guerre civil arrive en France? La seule chose qui nous sauve c'est les armes qui ne sont pas en vente libre comme aux US par contre vous verrez que les meurtres par armes blanches vont explosées dans les prochaines années! En France un meurtrié prend 5ans de prison aux US c'est minimum 5 fois plus ! Le gouvernement Français, les élus, les juges tous seront jugés par des criminels quand ils auront pris le pouvoir. Récemment une policière mère de 3 bambins tué par une racaille en scooter CONNU des services de police. OUI VOUS AVEZ RAISON LE SCOOTER DOIT ALLER EN FOURRIÈRE POUR AGRESSION ET LA FAMILLE DE LA POLICIÈRE DOIT PAYER 12000€ AU CONDUCTEUR DU SCOOT PARCE QUE LA POLICIERE TUÉE A ENVOYÉ SON SCOOT EN FOURRIÈRE ! La justice en France va rapidement dans ce sens car les criminel s ont déjà pris le pouvoir...

Déposé le 10/09/2014 à 18h42  
Par totom Citer

Et oui meme dans les campagne il y a de la drogue moi qui habite a st symphorien sur coise, des jeunes deal dans le square en plein centre ville malgre une brigade de gendarmerie sur place, ces fonctionnaires preferant faire des controle de ceinture plutot que de faire cesser les violences, incivilites et vente de drogue par quelques jeunes qu ils connaissent mais apparemment qu ils craignent. Pauvre france

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.