Sans carte professionnelle, un faux taxi interpellé à Lyon

Sans carte professionnelle, un faux taxi interpellé à Lyon

Ce faux chauffeur de taxi lyonnais cumulait les torts. Mercredi matin, il a été interpellé quai Gailleton dans le 2e arrondissement par le Brigade des professions réglementées. L'homme de 60 ans transportait deux personnes qui l'avait réservé via le site UBER Pop. Or, il ne possédait ni carte professionnelle, ni autorisation de stationnement. Par ailleurs, il se trouvait en accident de travail.
Le sexagénaire sera convoqué devant la justice en mars 2015.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pumba le 13/09/2014 à 16:35

Pas besoin de carte pro pour faire uber pop

Signaler Répondre

avatar
milte le 12/09/2014 à 14:59

C'est sur qu'il faut payer les Mercedes et Audi des chauffeurs de taxis Français qui de surcroît utilisent leur véhicule professionnel pour leurs loisirs et déplacements privés.

A Barcelone les taxis roulent en SEAT, mais la course est dérisoire et le nombre de taxi est impressionnant.

Les lobbys des taxis sont puissants,

Signaler Répondre

avatar
Usager le 11/09/2014 à 18:35
Taxi en colère a écrit le 11/09/2014 à 18h02

Le Vrai coupable est le DONNEUR D'ORDRE c'est à dire UBER , v'est comme si n'inspection du travaille controle un chantier et embarque les travailleur non déclarer à l'URSSAF laissant tranquillement celui qui encaisse les revenue libre de continuer.
L'URSSAF est au courant de cette situation mais ne fais rien pourquoi?
Le Maire à reçu des visites ainsi que des courriers signalant ces abus mais aucune réaction depuis plus d'un an pourquoi?
L'état lui même ne fais rien pourquoi?

Baissez vos tarifs et on reprendra le taxi. Vive Uber qui nous permet de faire quelques économies en ces temps difficiles.

Signaler Répondre

avatar
Taxi en colère le 11/09/2014 à 18:02

Le Vrai coupable est le DONNEUR D'ORDRE c'est à dire UBER , v'est comme si n'inspection du travaille controle un chantier et embarque les travailleur non déclarer à l'URSSAF laissant tranquillement celui qui encaisse les revenue libre de continuer.
L'URSSAF est au courant de cette situation mais ne fais rien pourquoi?
Le Maire à reçu des visites ainsi que des courriers signalant ces abus mais aucune réaction depuis plus d'un an pourquoi?
L'état lui même ne fais rien pourquoi?

Signaler Répondre

avatar
Ludo le 11/09/2014 à 15:59

Quel rapport entre le taxi et uberpop ? Il n'est pas necessaire d'etre taxi pour travailler chez Uber.
C'est probablement sa carte de VTC qu'il n'avait pas.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.