Air France : grève toujours très suivie à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry

Air France : grève toujours très suivie à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry

Quatrième jour de grève chez Air France ce jeudi.

Près de 60% des vols de la compagnie aérienne sont annulés, cela représente 12 vols au départ de Lyon-Saint-Exupéry.

Le mouvement déclenché par les pilotes pour dénoncer le développement de la filiale à bas coût du groupe, Transavia, doit désormais "cesser", a réclamé mercredi Manuel Valls, qui estime que cette grève n'est pas comprise par les Français.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
karinne le 26/09/2014 à 21:21
Ledauph a écrit le 25/09/2014 à 19h18

C'est vrai que la démagogie, alimentée par les jalousies des uns et les avantages des autres, qui conduit à monter les français les uns contre les autres esr une affaire qui marche bien dans notre pays.
Oui les pilotes sont très bien payés. Ils gagnent plutôt moins qu'un trader, ont fait de longues études pour cela, assument de lourdes responsabilités et ont des horaires de travail astreigants que tout un chacun ne saurait assumer. Ils ont accepté des diminutions de salaires et ont vu disparaître des postes ces dernières années. Ils ne sont pas pour autant dans la misère.
Mais quel que soit son niveau de rémunération, qui accepterait de bon coeur de voir ses emplois partir vers des pays à plus bas coût ? Nous voulons tous voyager low-cost (donc irlandais, anglais ou espagnol), nous voulons tous acheter pas cher (donc chinois le plus souvent) et nous nous plaignons amérement que le chômage ne cesse d'augmenter dans notre pays. Il faut savoir ce que l'on veut.

Lisez ça:
http://www.liberation.fr/economie/2014/09/26/l-entreprise-va-mal-et-ils-sont-en-train-de-tout-casser_1109411

Signaler Répondre

avatar
aldo le 25/09/2014 à 21:21
Con Passion a écrit le 18/09/2014 à 08h06

Moi je les comprends bien.

Pas facile pour un jeune pilote de vivre avec 76 000 euros par an. (6300/mois)

Ni pour un pilote expérimenté de se contenter de 160 000 euros annuels.(13300/mois)

Ni encore moins de voir ses congés payés passer de 60 jours annuels à 59 jours (12 semaines).

Bref grand soutient à ces gens qui souffrent durement de la crise.

+1

Signaler Répondre

avatar
zoro le 25/09/2014 à 21:02
Ledauph a écrit le 25/09/2014 à 19h18

C'est vrai que la démagogie, alimentée par les jalousies des uns et les avantages des autres, qui conduit à monter les français les uns contre les autres esr une affaire qui marche bien dans notre pays.
Oui les pilotes sont très bien payés. Ils gagnent plutôt moins qu'un trader, ont fait de longues études pour cela, assument de lourdes responsabilités et ont des horaires de travail astreigants que tout un chacun ne saurait assumer. Ils ont accepté des diminutions de salaires et ont vu disparaître des postes ces dernières années. Ils ne sont pas pour autant dans la misère.
Mais quel que soit son niveau de rémunération, qui accepterait de bon coeur de voir ses emplois partir vers des pays à plus bas coût ? Nous voulons tous voyager low-cost (donc irlandais, anglais ou espagnol), nous voulons tous acheter pas cher (donc chinois le plus souvent) et nous nous plaignons amérement que le chômage ne cesse d'augmenter dans notre pays. Il faut savoir ce que l'on veut.

merci

Signaler Répondre

avatar
Ledauph le 25/09/2014 à 19:18

C'est vrai que la démagogie, alimentée par les jalousies des uns et les avantages des autres, qui conduit à monter les français les uns contre les autres esr une affaire qui marche bien dans notre pays.
Oui les pilotes sont très bien payés. Ils gagnent plutôt moins qu'un trader, ont fait de longues études pour cela, assument de lourdes responsabilités et ont des horaires de travail astreigants que tout un chacun ne saurait assumer. Ils ont accepté des diminutions de salaires et ont vu disparaître des postes ces dernières années. Ils ne sont pas pour autant dans la misère.
Mais quel que soit son niveau de rémunération, qui accepterait de bon coeur de voir ses emplois partir vers des pays à plus bas coût ? Nous voulons tous voyager low-cost (donc irlandais, anglais ou espagnol), nous voulons tous acheter pas cher (donc chinois le plus souvent) et nous nous plaignons amérement que le chômage ne cesse d'augmenter dans notre pays. Il faut savoir ce que l'on veut.

Signaler Répondre

avatar
Con Passion le 18/09/2014 à 08:06

Moi je les comprends bien.

Pas facile pour un jeune pilote de vivre avec 76 000 euros par an. (6300/mois)

Ni pour un pilote expérimenté de se contenter de 160 000 euros annuels.(13300/mois)

Ni encore moins de voir ses congés payés passer de 60 jours annuels à 59 jours (12 semaines).

Bref grand soutient à ces gens qui souffrent durement de la crise.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.