Action à la fédération du BTP du Rhône : des salariés au chômage technique après les dégradations

Action à la fédération du BTP du Rhône : des salariés au chômage technique après les dégradations
LyonMag

Mercredi matin, une soixantaine de militants de la Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l'ameublement se sont introduits dans la fédé du BTP du Rhône à Villeurbanne.

Rapidement, des jets d'oeufs et des dégradations se sont produits, obligeant la police à intervenir. Après constat d'un huissier, les dégâts matériels sont importants. De nombreux ordinateurs ont été cassés, obligeant la fédération à prendre des mesures de chômage technique pour 70 personnes cette semaine.

Du côté des militants, une cinquantaine avait été interpellée puis emmenée au commissariat de Villeurbanne. Ils sont ressortis libres après leur audition tandis que l'enquête se poursuit.
La CGT, à l'origine de l'action, appelait à de nouvelles actions plus radicales si le dialogue n'évoluait pas autour de leurs revendications, et notamment sur la pénibilité de leurs métiers.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
unAutreLyonnais le 09/10/2014 à 13:10

CGT = Compagnie Générale des Terroristes, c'est bien ça? Ils doivent bien s'entendre avec l'EI ceux-là...

Signaler Répondre

avatar
Chomdu le 09/10/2014 à 11:44

La CGT dans toute sa splendeur.

Signaler Répondre

avatar
Méd le 09/10/2014 à 08:35

Et il parait que la CGT soutien les salariés et défend l'emploi ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.