"Madame le président" : les députés UMP du Rhône soutiennent Julien Aubert

"Madame le président" : les députés UMP du Rhône soutiennent Julien Aubert
Philippe Cochet - LyonMag

Le Figaro révèle ce jeudi soir le courrier de 140 députés de l'opposition à Claude Bartolone.

. A l'initiative de François Fillon et de Henri Guaino, les parlementaires interpellent le président de l'Assemblée nationale sur l'affaire Julien Aubert, le député du Vaucluse, qui a été privé du quart de son indemnité pour s'être adressé lundi à Sandrine Mazetier en disant "Madame le président" plutôt que "Madame la présidente".

"La mise à l'amende d'un député pour s'être exprimé correctement en français dans l'enceinte de l'Assemblée nationale française signifierait-elle que l'Assemblée s'arroge désormais le droit de fixer les règles de la langue, ce qui nous amènerait aux portes du totalitarisme? Faudra-t-il dire aussi demain dans nos débats, sous peine de sanctions: "procureure", "rapporteure", "défenseure", "professeure" ? L'effroyable sonorité de ces mots n'exprime-t-elle pas assez le martyre que fait subir aux Français l'idéologie de la féminisation à outrance des fonctions, si étrangère à l'une des plus belles langues du monde, forgée par mille ans de civilisation et de culture ?", écrivent les 140 députés.

Parmi eux, on retrouve sept des huit parlementaires UMP du Rhône : Philippe Cochet, Georges Fenech, Christophe Guilloteau, Philippe Meunier, Dominique Nachury, Michel Terrot et Patrice Verchère (Bernard Perrut, député-maire de Villefranche-sur-Saône n'y figure pas).

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sarko le 13/10/2014 à 15:04
mouarfffff a écrit le 13/10/2014 à 14h44

Ça ne fait pas un innocent pour autant. ....

donc pour vous personne n'est innocent

Signaler Répondre

avatar
mouarfffff le 13/10/2014 à 14:44
sarko a écrit le 13/10/2014 à 14h01

faut il citer les condamnations et les mises en examens des Socialistes?
Mise en examen ne veut pas dire coupable

Ça ne fait pas un innocent pour autant. ....

Signaler Répondre

avatar
sarko le 13/10/2014 à 14:01
coucouche panier a écrit le 13/10/2014 à 13h11

Il n'y a qu'a lister les mises en examen de ton maître sarko 1er pour se rendre compte que t'es vraiment à côté de la plaque.

faut il citer les condamnations et les mises en examens des Socialistes?
Mise en examen ne veut pas dire coupable

Signaler Répondre

avatar
coucouche panier le 13/10/2014 à 13:11
Hervé a écrit le 13/10/2014 à 10h18

Les socialistes n'ont que faire des règles souveraines et de la justice.
Seuls comptent leurs croyances et leurs lois totalitaires.
Aliéner des millions d'élèves sont leurs faits d'armes depuis 40 ans.

Il n'y a qu'a lister les mises en examen de ton maître sarko 1er pour se rendre compte que t'es vraiment à côté de la plaque.

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 13/10/2014 à 10:18
Foldire a écrit le 11/10/2014 à 13h25

L'assemblée Nationale de la République Française qui s'est autorisée sous la gauche (gouvernement Jospin) à voter un règlement contre les règles de la langue française pourtant fixée par l'Académie Nationale seule souveraine en ce domaine. Voilà encore un bel exemple de totalitarisme.
Regardez avec quelle haine cette Présidente intérimaire veut soumettre un élu à une règle totalitaire votée par ses amis quand la règle en France est pourtant "Madame Le Président".
Ces fascistes de gauche deviennent insupportables.
Demain, ils tenteront de nous soumettre à leurs mathématiques.
2 + 2 = 5
Ils nous expliqueront que c'est l'Assemblée qui a voté (à majorité socialiste), c'est comme ça, fermez-là ou alors on sanctionne.
Voilà le modèle socialiste :
http://www.youtube.com/watch?v=X4DmDj45qGY

Les socialistes n'ont que faire des règles souveraines et de la justice.
Seuls comptent leurs croyances et leurs lois totalitaires.
Aliéner des millions d'élèves sont leurs faits d'armes depuis 40 ans.

Signaler Répondre

avatar
Le Socialisme nuit gravement à la santé mentale le 12/10/2014 à 11:26
Foldire a écrit le 11/10/2014 à 13h25

L'assemblée Nationale de la République Française qui s'est autorisée sous la gauche (gouvernement Jospin) à voter un règlement contre les règles de la langue française pourtant fixée par l'Académie Nationale seule souveraine en ce domaine. Voilà encore un bel exemple de totalitarisme.
Regardez avec quelle haine cette Présidente intérimaire veut soumettre un élu à une règle totalitaire votée par ses amis quand la règle en France est pourtant "Madame Le Président".
Ces fascistes de gauche deviennent insupportables.
Demain, ils tenteront de nous soumettre à leurs mathématiques.
2 + 2 = 5
Ils nous expliqueront que c'est l'Assemblée qui a voté (à majorité socialiste), c'est comme ça, fermez-là ou alors on sanctionne.
Voilà le modèle socialiste :
http://www.youtube.com/watch?v=X4DmDj45qGY

Merci pour ces éclaircissements.
La vidéo est le meilleur résumé de ce qu'est la gauche.

Signaler Répondre

avatar
Tiro le 11/10/2014 à 17:40

De toutes façon nous allons virer ces incapables de Socialistes qui feraient mieux de s occuper du chômage

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 11/10/2014 à 13:25

L'assemblée Nationale de la République Française qui s'est autorisée sous la gauche (gouvernement Jospin) à voter un règlement contre les règles de la langue française pourtant fixée par l'Académie Nationale seule souveraine en ce domaine. Voilà encore un bel exemple de totalitarisme.
Regardez avec quelle haine cette Présidente intérimaire veut soumettre un élu à une règle totalitaire votée par ses amis quand la règle en France est pourtant "Madame Le Président".
Ces fascistes de gauche deviennent insupportables.
Demain, ils tenteront de nous soumettre à leurs mathématiques.
2 + 2 = 5
Ils nous expliqueront que c'est l'Assemblée qui a voté (à majorité socialiste), c'est comme ça, fermez-là ou alors on sanctionne.
Voilà le modèle socialiste :

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/X4DmDj45qGY?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/X4DmDj45qGY?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/X4DmDj45qGY?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

avatar
A voile et à vapeur le 11/10/2014 à 12:42
bout a écrit le 11/10/2014 à 11h44

ce sont eux qui ont voté les textes de lois et C'est madame la presidente qu'il faut dire ,alors pourquoi renier ce qui est voté eux aussi il ne savent pas respecter leurs propres règles:!!!!!!! bande de faux culs!!!!!

faux culs et récidiviste. .... et les citoyens de droite applaudissent

Signaler Répondre

avatar
bout le 11/10/2014 à 11:44

ce sont eux qui ont voté les textes de lois et C'est madame la presidente qu'il faut dire ,alors pourquoi renier ce qui est voté eux aussi il ne savent pas respecter leurs propres règles:!!!!!!! bande de faux culs!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Colon le 11/10/2014 à 07:37

Bravo a çes Deputes qui défendent notre belle langue Française et la liberté d expression. La gauche restreint tous les jours notre Liberté celle ci est défendue par les Représentants dunPeuple qui ne supporte plus l incurie de la Gauche

Signaler Répondre

avatar
bof le 10/10/2014 à 19:46
mic123 a écrit le 09/10/2014 à 23h50

Cela ne m'étonne nullement que le député Maire de Caluire Philippe Cochet, soutienne le député qui a perdu ses indemnités, l'arrogance de certains doit être sanctionnée.... c'est assez cocasse, car M. Cochet, quand il est au conseil municipal de Caluire tacle tous ceux de l'opposition et personne n'a presque droit à la parole.. Il se moque même avec son conseil municipal de l'opposition, ce n'est pas très digne...I Hélàs caluire restera à droite encore longtemps...

donc l'emploi de la langue française est punissable?
je vous comprends, au regard de la langue française employée dans votre commentaire

Signaler Répondre

avatar
Robert le 10/10/2014 à 17:52

Ils ont raison.

Non à la dictature !

Signaler Répondre

avatar
Frenchy le 10/10/2014 à 14:18

Pauvre de nous! cela ne va pas réconciler le "petit peuple" avec ses Elus politiques....ça va de mal en pis!

En fait il y a un arbre en France qui n'arrête pas de se répandre de Lille à Marseille : c'est l'arbre GOUGNAFE.........vous ne l'avez jamais vu?

Si, si, réfléchissez bien, il se reproduit à vitesse grand "V", vous en avez même à coté de chez vous

Vous savez bien! c'est celui qui produit des GOUGNAFIERS et toute l'année en plus!

Signaler Répondre

avatar
Non à la dictature féministe! le 10/10/2014 à 13:19

avatar
Exact ! le 10/10/2014 à 12:35
Alex a écrit le 10/10/2014 à 09h58

marrant de voir qu'on est à l'amande pour avoir manqué un féminin mais qu'on peut conserver son mandat de député et l'indemnité qui va avec même si on est pris en flagrant délit de fraude fiscale ou si on ne met pas les pieds à l'Assemblée... n'est-ce pas M. Thevenoux

This is socialism.

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 10/10/2014 à 11:20

Pour M. THEVENOUD on lui avait demandé de démissionner....et pour le commentateur, une amende et non pas à l'amande (qui est un fruit de l'amendier)...

Signaler Répondre

avatar
Alex le 10/10/2014 à 09:58

marrant de voir qu'on est à l'amande pour avoir manqué un féminin mais qu'on peut conserver son mandat de député et l'indemnité qui va avec même si on est pris en flagrant délit de fraude fiscale ou si on ne met pas les pieds à l'Assemblée... n'est-ce pas M. Thevenoux

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 09/10/2014 à 23:50

Cela ne m'étonne nullement que le député Maire de Caluire Philippe Cochet, soutienne le député qui a perdu ses indemnités, l'arrogance de certains doit être sanctionnée.... c'est assez cocasse, car M. Cochet, quand il est au conseil municipal de Caluire tacle tous ceux de l'opposition et personne n'a presque droit à la parole.. Il se moque même avec son conseil municipal de l'opposition, ce n'est pas très digne...I Hélàs caluire restera à droite encore longtemps...

Signaler Répondre

avatar
nathasha...:: le 09/10/2014 à 23:09

sexiste , rétrograde ! pauvre gars certainement secoué par sa mère et pas maitre chez lui

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.