Homme abattu par un policier à Lyon : la mère a parlé aux enquêteurs

Homme abattu par un policier à Lyon : la mère a parlé aux enquêteurs
La rue Saint-Jérôme - DR

Ce samedi soir, un homme de 42 ans a été abattu par un policier alors qu'il frappait violemment sa mère dans l'appartement de cette dernière, rue Saint-Jérôme dans le 7e arrondissement de Lyon.

La mère, une femme de 71 ans, a obtenu 21 jours d'ITT après examens à l'hôpital Edouard-Herriot. Aux enquêteurs, elle a expliqué que son fils était schizophrène et toxicomane, ce qui expliquerait pourquoi les tirs de Taser sont restés inefficaces. A plusieurs reprises, l'individu lui avait crié qu'il allait la tuer et la frappait au visage avec ses poings, lui arrachant des cheveux.

Pour avoir mortellement touché l'homme à l'épaule, à l'abdomen et à la poitrine avec son arme de service, le fonctionnaire fait lui l'objet d'une enquête pour homicide volontaire ouverte par l'IGPN.

17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sarge le 13/10/2014 à 17:20
sioux a écrit le 13/10/2014 à 15h59

Pas la peine de se montrer insultant.
J'avais entendu ce matin à la radio que le policier avait tiré à travers une porte voilà tout.

Tout de suite l'agressivité...
Ca en dit long sur notre société ambiante.

Heureusement : moi je me barre !!! Je laisse derrière moi les joies de la vie en ville.
Là où je vais, les seuls qui me chi.eront sur la tête seront les goëlands et les mouettes rieuses.

Bon courage à vous tous, vous allez en avoir besoin !!

Non, à travers une fenêtre brisée, dont le cadre est verrouillé par des barreaux anti-intrusion (Sic). L'appartement était au RDC.

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr le 13/10/2014 à 17:10
BENOIT a écrit le 13/10/2014 à 11h51

c'est la moindre des choses !

si nos protecteurs se conduisent comme des voyous qui perdent les pédales .... on n'est pas sortis de l'auberge !

mais il faut dire qu'avec des dirigeants à la tête de l'Etat aussi incompétents ....

Quand je vois la façon dont les forces de l'ordre se sont comportées lors de la répression contre les Manifs pour Tous je me dis qu'il était temps que quelqu'un montre qu'elles ont des comptes à rendre !

Signaler Répondre

avatar
nanard le 13/10/2014 à 16:23

On devrait organiser une manif de soutien a ce policier

Signaler Répondre

avatar
ami le 13/10/2014 à 16:22

Pour une fois qu un fonctionnaire fait bien son job on l enquiquine bravo Carenco

Signaler Répondre

avatar
sioux le 13/10/2014 à 15:59
sioux idiot a écrit le 13/10/2014 à 15h46

Parce que les multiples coups de teaser ont été tirés à travers une porte fermée ???
Réfléchis un peu bon sang !!!!

Pas la peine de se montrer insultant.
J'avais entendu ce matin à la radio que le policier avait tiré à travers une porte voilà tout.

Tout de suite l'agressivité...
Ca en dit long sur notre société ambiante.

Heureusement : moi je me barre !!! Je laisse derrière moi les joies de la vie en ville.
Là où je vais, les seuls qui me chi.eront sur la tête seront les goëlands et les mouettes rieuses.

Bon courage à vous tous, vous allez en avoir besoin !!

Signaler Répondre

avatar
sioux idiot le 13/10/2014 à 15:46
sioux a écrit le 13/10/2014 à 15h38

Ha ouais, bonne idée !
Je vise les jambes à travers une porte fermée. Pour ce faire, j'active ma vision RayonX à la Superman.

Pourquoi il n'y a pas pensé plus tôt ce brave policier ??

Parce que les multiples coups de teaser ont été tirés à travers une porte fermée ???
Réfléchis un peu bon sang !!!!

Signaler Répondre

avatar
sioux le 13/10/2014 à 15:38
@ko lambeaux a écrit le 13/10/2014 à 14h11

Je VISE les jambes,pas vous ?
Pourquoi chercher à le neutraliser en lui explosant la poitrine,le ventre et l’épaule ?

Ha ouais, bonne idée !
Je vise les jambes à travers une porte fermée. Pour ce faire, j'active ma vision RayonX à la Superman.

Pourquoi il n'y a pas pensé plus tôt ce brave policier ??

Signaler Répondre

avatar
choupa le 13/10/2014 à 15:34
Honnête a écrit le 13/10/2014 à 11h53

"Le fonctionnaire fait lui l'objet d'une enquête pour homicide volontaire"
Pauvre France! Ce policier a sûrement sauvé une vie "saine" en abattant un drogué malade, après plusieurs tentatives restées vaines!
Chère Justice, enlevez leurs armes aux Policiers s'ils n'ont pas le droit de s'en servir sans risquer l'inculpation!
Ça devient de plus en plus lamentable!

Donc vous voudriez qu'un policier puisse abattre n'importe qui sans que quiconque n'ait rien à dire ?
Qu'est-ce que vous en savez que les circonstances relatées par les journalistes sont vraies ?
On fait un référendum à chaque fusillade pour décider si le policier avait raison ?
Ou bien on leur donne un permis blanc pour tuer ?

Si vous connaissiez les lois de notre pays (vous devriez un minimum si vous êtes Français), vous sauriez qu'une enquête est obligatoire après mort d'homme. Que l'auteur soit un policier ou non!

C'est cette enquête qui détermine les circonstances exactes des événements.
Pas un article de journal. Pas les ragots du quartier.
Et c'est en fonction de ces circonstances exactes que le policier sera probablement relaxé, puisque la légitime défense s'applique aussi à la défense de la vie d'autrui.
À mon avis, la seule chose qui va être discutée est, après la première balle, était-il nécessaire d'en tirer d'autres?
Parce que s'il a continué de tirer alors que l'agresseur était neutralisé, là il y aurait un problème.
Mais vu le phénomène que semblait être l'agresseur, je ne suis pas du tout inquiet pour le policier.

Signaler Répondre

avatar
lilou le 13/10/2014 à 15:09
BENOIT a écrit le 13/10/2014 à 11h51

c'est la moindre des choses !

si nos protecteurs se conduisent comme des voyous qui perdent les pédales .... on n'est pas sortis de l'auberge !

mais il faut dire qu'avec des dirigeants à la tête de l'Etat aussi incompétents ....

absolument entièrement d'accord

Signaler Répondre

avatar
bisouquoi ? le 13/10/2014 à 14:45
Tom a écrit le 13/10/2014 à 12h48

Vous êtes derrière une fenêtre verrouillée d'un appartement au RDC inaccessible par le hall. Un type frappe énergiquement une personne âgée à terre en faisant gicler du sang. Elle crie au secours et clame qu'on va la tuer. Votre tir à distance avec le taser est inefficace. Il vous reste 5 secondes pour décider. Alors ? #Bisounours

Bel argumentaire mais relativement ingénu.

Vous êtes sous le coup de l'émotion mais rien de tout ça n’empêche de vérifier les circonstances du décès !!

C'est même rendre service aux policiers pour qui il est nuisible qu'on puisse penser qu'ils ont agi de mauvaise façon ! l'IGPN est là pour ça.

Signaler Répondre

avatar
@ko lambeaux le 13/10/2014 à 14:11

Je VISE les jambes,pas vous ?
Pourquoi chercher à le neutraliser en lui explosant la poitrine,le ventre et l’épaule ?

Signaler Répondre

avatar
KOLOMBEAU le 13/10/2014 à 13:52

L'enquête fait partie d'un processus normal, aucun besoin de crier au scandale !

Signaler Répondre

avatar
Zo le 13/10/2014 à 13:47

De tout cœur avec ce policier

Signaler Répondre

avatar
Tom le 13/10/2014 à 12:48

Vous êtes derrière une fenêtre verrouillée d'un appartement au RDC inaccessible par le hall. Un type frappe énergiquement une personne âgée à terre en faisant gicler du sang. Elle crie au secours et clame qu'on va la tuer. Votre tir à distance avec le taser est inefficace. Il vous reste 5 secondes pour décider. Alors ? #Bisounours

Signaler Répondre

avatar
honnête mais pas respectueux le 13/10/2014 à 12:29
Honnête a écrit le 13/10/2014 à 11h53

"Le fonctionnaire fait lui l'objet d'une enquête pour homicide volontaire"
Pauvre France! Ce policier a sûrement sauvé une vie "saine" en abattant un drogué malade, après plusieurs tentatives restées vaines!
Chère Justice, enlevez leurs armes aux Policiers s'ils n'ont pas le droit de s'en servir sans risquer l'inculpation!
Ça devient de plus en plus lamentable!

a lire votre commentaire on se demande qui est le "drogué malade"

il parait normal qu'une enquête soit menée dans la mesure où un homme est mort et que la légitime défense ne semble pas évoquée (?)

dans tous les cas c'est un drame familial qui pose des questions quand au suivi médical et social de cette personne. Condoléances à la famille

Signaler Répondre

avatar
Honnête le 13/10/2014 à 11:53

"Le fonctionnaire fait lui l'objet d'une enquête pour homicide volontaire"
Pauvre France! Ce policier a sûrement sauvé une vie "saine" en abattant un drogué malade, après plusieurs tentatives restées vaines!
Chère Justice, enlevez leurs armes aux Policiers s'ils n'ont pas le droit de s'en servir sans risquer l'inculpation!
Ça devient de plus en plus lamentable!

Signaler Répondre

avatar
BENOIT le 13/10/2014 à 11:51

c'est la moindre des choses !

si nos protecteurs se conduisent comme des voyous qui perdent les pédales .... on n'est pas sortis de l'auberge !

mais il faut dire qu'avec des dirigeants à la tête de l'Etat aussi incompétents ....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.