Agressée chez elle par des voleurs, une Lyonnaise dans un état critique

Agressée chez elle par des voleurs, une Lyonnaise dans un état critique

Une sexagénaire se trouve ce mardi dans un état grave après avoir été agressée chez elle par un voleur. Les faits se sont déroulés lundi matin, dans le quartier de Montchat dans le 3e arrondissement de Lyon. Selon le Progrès, la victime dormait avec son mari lorsqu'un individu a fait irruption dans la chambre. Muni d'un objet contondant, pouvant ressembler à un pied-de-biche, il s'est acharné sur la femme qui a été violemment frappée à la tête afin d'obtenir le code de sa carte bleue. Le mari, lui a été plus légèrement blessé. Le malfaiteur a ensuite pris la fuite en emportant des bijoux. Il est toujours activement recherché.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ELVE le 28/10/2014 à 19:00

EELV est indigné! Ah? Non?

Signaler Répondre

avatar
LA ROUTINE le 15/10/2014 à 04:31

La toxicomanie , bien pire que le virus Ebola. Un drogué en manque tuerait père et mère pour obtenir l'argent nécessaire à l'achat de leur produit . On à tout de suite tendance à croire que la dépendance est obligatoirement lié au drogues dure , oh que nenni ,il y'a les accrocs à la nicotine et les alcooliques qui ne sont pas inoffensifs quand ils sont en manques. Avec la crise actuelle on n'a pas fini de retrouvé des articles de fait divers similaires dans les jours et les mois a venir.

Signaler Répondre

avatar
Triste France le 14/10/2014 à 21:23

Scène de la vie ordinaire...

Signaler Répondre

avatar
Jojo451 le 14/10/2014 à 14:20

Ca va Hervé, t'es relou, à toujours nous rabacher les memes trucs... c'est pas en répétant ça ici que ça va changer quoi que ce soit...
sors de chez toi, éteins ton pc, achete toi une vie, tu passeras moins de temps à devenir aigri sur internet...

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 14/10/2014 à 10:10

"...Il est toujours activement recherché" par la police pour être appréhendé mais très vite libéré par le Régime.

Veuillez finir vos articles, messieurs les journalistes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.