Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Disparues de Perpignan : les analyses ADN pratiquées par un laboratoire lyonnais

L'affaire reste un mystère depuis près de 20 ans. Un mystère qui est peut-être en train de s'éclaircir. De nouvelles analyses ADN pratiquées par un laboratoire de pointe lyonnais, Biomnis. Entre 1995 et 1998, trois jeunes femmes avaient disparues autour de la gare de Perpignan. Seules deux ont été retrouvées à ce jour, tuées dans d'atroces conditions. Ces nouvelles analyses, plus pointues et donc qui n'existaient pas au moment des faits, a permis d'isoler un ADN, qui a ensuite été comparé aux fichiers de la police nationale. Un homme, un quinquagénaire déjà connu pour agressions sexuelles, a donc été interpellé et placé en garde à vue à Montpellier. Pour le moment, les enquêteurs restent prudents, il ne s'agit que de traces d'ADN partiels.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.